RMC Sport

M. Fourcade marque déjà son territoire

Martin Fourcade

Martin Fourcade - -

Vainqueur jeudi en individuel, Martin Fourcade a récidivé ce samedi lors du sprint 10 km d’Ostersund (Suède), première étape de la Coupe du monde de biathlon. Le Catalan fait définitivement taire les critiques contre lui.

Un champion ne doute jamais bien longtemps. Et Martin Fourcade en a encore fait la démonstration ce samedi en allant chercher sa deuxième victoire consécutive à Ostersund (Suède). Critiqué après son malheureux passage au tir dimanche dernier sur le relais mixte, qui avait coûté la victoire à son équipe (5e), le Catalan peut désormais passer à autre chose. Seul au monde jeudi sur l’individuel, il a remis ça sur le sprint 10 kilomètres pour décrocher la 26e victoire de sa carrière. Impeccable sur le pas de tir il y a deux jours, le cadet des frères Fourcade a cette fois-ci imposé sa loi sur les skis. 

Il a ainsi rattrapé sa petite faute sur son tir debout en signant un dernier tour supersonique. Pourtant parfait à la carabine, le Fredrik Lindstrom ne peut pas suivre et doit se contenter de la deuxième place (à 6’’5). « J’étais vexé et j’avais envie de prouver, avant tout à moi-même, que j’étais un bon biathlète, qui faisait partie des meilleurs. » Avec cinq titres mondiaux, une médaille d’argent olympique, deux gros globes de cristal et sept petits, il n’y a pourtant aucune discussion possible sur le fait que Martin Fourcade fait bien partie des tous meilleurs dans son sport. Mais pour ceux qui en doutaient encore, le Pyrénéen a définitivement clos le débat.

M.Fourcade : « Le triplé est possible »

« Il y a un petit jeu avec les Norvégiens. On s’aime bien et on se châtie bien, a confié le Français dans l’Intégrale Sport, sur RMC. Après, une petite phrase placée à droite à gauche pour faire douter un peu plus dans une période difficile, ce n’est jamais anodin. On sait forcément qu’on est attendu. Je savais de quoi j’étais capable et j’attendais juste que ça sorte. J’avais vraiment envie de réussir pour mettre fin à cette mauvaise passe. » La fête aurait pu être encore plus belle si Jean-Guillaume Béatrix l’avait accompagné sur la « boîte ». Mais pour cinq petites secondes, le Français est privé de son tout premier podium en Coupe du monde et doit se contenter de la quatrième place. Qu’importe, le biathlon tricolore est au rendez-vous en ce début de saison et aura une nouvelle occasion de le montrer dimanche sur la poursuite (départ 13h30).

Une course sur laquelle Martin Fourcade espère décrocher sa troisième victoire de rang cette semaine. Une performance qu’il n’a jamais réussi à réaliser dans sa carrière en individuel… « Le triplé est jouable, même si les conditions météo ne seront pas faciles car il y aura beaucoup de vent, estime-t-il. C’est quelque chose qui nous dérange beaucoup en biathlon. Si j’arrive à maîtriser ce vent et à jouer avec, ce sera déjà une bonne chose. Je n’ai jamais gagné trois courses individuelles consécutives dans une même semaine. Je l’ai fait en Allemagne l’année dernière, mais il y avait un relais. C’est un beau défi à aller chercher. Et si on peut encore plus marquer le territoire et faire douter deux ou trois adversaires, ça serait pas mal. » A un peu plus de deux mois des JO de Sotchi, ce ne serait en tout cas pas une mauvaise idée.

A lire aussi : 

- La réponse du champion

- Fourcade a douté

- Fourcade : "Le plus heureux des hommes"

A.M.