RMC Sport

Une statue pour Bjoerndalen !

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Après le titre olympique décroché par la Norvège dans le relais mixte, Ole-Einar Bjoerndalen, 40 ans, déjà sacré en sprint, est devenu le plus grand sportif de l’histoire des JO d’hiver. Avec 13 médailles, il est désormais le recordman absolu.

Plus vite, plus haut, plus fort. Avec Ole-Einar Bjoerndalen, la maxime olympique a pris toute sa dimension, ce mercredi, sur le site de biathlon de Laura. Grâce au titre olympique remporté par la Norvège dans le relais mixte, le vétéran du circuit de biathlon, aujourd’hui âgé de 40 ans, s’est élevé au rang des immortels et a dépassé son compatriote de légende, Bjorn Daehlie. Avec 13 médailles olympiques autour du cou, Bjoerndalen est donc désormais le recordman absolu dans l’histoire des Jeux Olympiques d’hiver. L’équivalent de Michael Phelps (22 médailles) dans les Jeux Olympiques d’été. Epoustouflant.

« C’est incroyable mais pour moi, Bjorn reste la plus grande star de la Norvège et du monde, souligne avec humilité la légende vivante norvégienne. C’est difficile de comparer nos résultats parce que sa carrière a duré si longtemps (en ski de fond, ndlr), et c’était une époque différente. De nos jours, nous avons davantage de courses (6 pour lui, rien que lors de ces JO de Sotchi). Pour moi, il continue d’être le meilleur athlète de tous les temps. » Il n’empêche, aujourd’hui, c’est bien lui qui trône au sommet de l’Olympe, à contempler une œuvre qui ne peut susciter qu’admiration et respect.

Première médaille à Nagano en 1998

Déjà là à Lillehammer en 1994, le quadra bondissant décroche son premier or olympique à Nagano en 1998. Un début de règne qui le verra empocher douze autres métaux précieux, pour un total de 8 titres olympiques (nouveau record à absolu à égalité avec Daehlie), 4 médailles d’argent et 1 de bronze. Mais aussi 19 titres mondiaux (11 individuels), 25 Globes de cristal (6 Gros), 93 victoires en Coupe du monde. Un incroyable palmarès pour cet inoxydable champion. « C’est un exemple pour la jeunesse », dit de lui le désormais ex-maître, Bjorn Daehlie, dépassé par son cadet. Et qui lui rend la politesse en lâchant : « Il est incroyable et c’est bien lui le plus grand athlète des sports d’hiver. »

Le secret de cette incroyable longévité ? Une rigueur de tous les instants, lui qui ne court jamais les soirées mondaines, s’entraîne comme un forcené été comme hiver sur la neige, respecte à la minute près le timing de ses interviewes afin de ne pas dilapider son temps de récupération. « Ce n’est pas un extra-terrestre, c’est un athlète hors norme, souligne Vincent Defrasne, champion olympique 2006 de la poursuite au nez et à la barbe, justement, du mythe norvégien. Il est incroyable. Je manque de qualificatifs. » A vrai dire, nous aussi.

G.Mathieu à Sotchi