RMC Sport

Ces Bleus-là ont de l’ambition

-

- - -

Le Mondial de hockey sur glace débute ce vendredi en Slovaquie. Pour son entrée en lice, la France défie la Suisse (16h15) avec l’espoir de frapper un grand coup. Histoire de lancer idéalement son tournoi.

Chaque année, c’est le même refrain. Ou presque. La France aborde le championnat du monde avec pour seul objectif d’assurer son maintien dans l’élite. L’édition 2011, qui débute ce vendredi en Slovaquie, pourrait marquer un tournant dans l’histoire des Bleus. Et lui offrir un destin un peu plus épicé. Conscients de leurs atouts, les joueurs de Dave Henderson nourrissent de nouvelles ambitions sur la glace d’Europe centrale. « On vise d’abord le maintien mais on espère surtout réussir un exploit, résume le capitaine Laurent Meunier. On va tenter de réaliser de gros matches pour y arriver. On a envie de viser plus haut. » A savoir sortir d’une poule plutôt relevée avec le Canada, la Biélorussie et la Suisse. Le périple débute ce vendredi (16h15) contre les Helvètes. Un rendez-vous déjà crucial. « C’est une équipe habituée des grands rendez-vous, poursuit le centre des Straubing Tigers (Allemagne). Ils ont un jeu très agressif. Il va falloir être très bon défensivement et opportuniste devant. »

Meunier : « Beaucoup de points positifs contre le Canada »

Pour y parvenir, les Bleus peuvent s’inspirer de leur match de préparation face au Canada la semaine dernière au Palais Omnisport de Paris-Bercy. Malgré leur défaite (2-3), les coéquipiers de Cristobal Huet avaient tenu la dragée haute aux champions olympiques en titre. « C’était un bon match, contre une grosse équipe. Il y a eu beaucoup de point positifs, reconnaît Meunier. Mais ce n’était qu’une rencontre amicale. Les championnats du monde, c’est autre chose. » Une chose que les Français regardent désormais avec une gourmandise assumée.

Alexandre Jaquin avec Samuel Ollivier