RMC Sport

Grange remet ça !

Deuxième succès en 48h pour le Français

Deuxième succès en 48h pour le Français - -

Le Français a remporté le slalom de Schladming (Autriche), mardi, devant Andre Myhrer et Mattias Hargin. Le skieur de Valoire signe sa deuxième victoire en 48h après son succès à Kitzbuehel, et sa troisième de la saison après Levi en ouverture de la Coupe du monde.

Jamais un Français ne s’était imposé à Schladming, c’est désormais chose faite. Deuxième en 2008, tout comme Bourgeat (1999) et Vidal (2002), Jean-Baptiste Grange a corrigé cette anomalie. Le skieur de Valoire a frappé un grand coup lors de la « night session » autrichienne en signant le meilleur temps devant la doublette suédoise Myhrer-Hargin, relégués à près d’une seconde. Grange, quatrième à l’issue de la première manche en fin d’après-midi, a parfaitement assuré son ski pour signer le meilleur chrono à chaque temps intermédiaire.

Outre la victoire historique que représente la performance du Français, ce nouveau succès en deux jours après l’exploit à « Kitz » marque le grand retour du vainqueur du globe de cristal de slalom en 2009. Car après une entrée remarquée à Levi (Finlande) en tout début de saison, Grange a connu le doute des mauvais résultats, aux quels se sont rajoutés une chute à Chamonix, avec blessure à l’épaule (luxation) pendant deux semaines. De quoi inquiéter le skieur qui revenait d’une grave blessure responsable de son forfait pour les JO de Vancouver. « C’était tellement dur ces derniers temps, c’est fantastique, c’était un de mes buts les plus importants (de gagner ici), maintenant en route pour les Mondiaux », a lâché le skieur.

De bon augure à 2 semaines des Mondiaux

Au classement général, Grange revient à grand pas sur le Croate Ivica Kostelic, toujours leader et porteur du dossard rouge. « Du grand « JB », il a été très fort mentalement, il s’est reconstruit, c’est un très grand champion comme il n’y en n’a pas beaucoup », applaudit Sébastien Amiez, 3e ici à Schladming en 1997, et consultant RMC Sport.
Ce retour au premier plan, avec ce dernier succès sur le lieu des Mondiaux 2013, est de très bon augure à quelques semaines des Championnats du monde à Garmisch (9-20 février). « JBG » est de nouveau l’homme à battre.