RMC Sport

Mondiaux de patinage: l'Américaine n'a pas blessé volontairement la Sud-Coréenne, selon la Fédé internationale

Mariah Bell

Mariah Bell - @AFP

La Fédération internationale de patinage artistique a estimé jeudi qu'il était "difficile de prouver" l'intentionnalité de Mariah Bell, accusée par la Sud-Coréenne Lim Eun-soo de l'avoir volontairement blessé en marge des Mondiaux de patinage artistique.

L'ISU a tranché. La responsabilité de Mariah Bell n'est pas engagée. "Il n'y a pas de preuve" de "l'intention de blesser", estime la Fédération internationale de patinage artistique (ISU) après les allégations de l'entourage de la Sud-Coréenne Lim Eun-soo à l'encontre de l'Américaine Mariah Bell, dans un communiqué daté de jeudi à Lausanne (Suisse).

Selon l'agence qui la représente, relayée par la Fédération sud-coréenne de patinage (KSU) jeudi, Lim prétendait que Bell l'avait intentionnellement blessée lors d'un entraînement avant le programme court dames mercredi aux championnats du monde, qui se déroulent cette semaine à Saitama (Japon). L'entourage de Lim mentionnait une coupure à une jambe.

"Aucune réclamation formelle n'a été reçue"

"Il a été porté à la connaissance de l'ISU un communiqué publié le 20 mars par All-That Sports (l'agence qui représente Lim), puis par la Fédération sud-coréenne de patinage le 21 mars, relatif à un incident survenu entre Mariah Bell et Eun-soo Lim au cours de leur entraînement le 20 mars", écrit l'organisation.

"L'incident a été rapporté verbalement à l'ISU par le responsable de l'équipe sud-coréenne, aucune réclamation formelle n'a cependant été reçue", précise-t-elle.

Pas de preuve selon l'ISU

"Sur la base des éléments disponibles à ce stade, qui comprend une vidéo, il n'y a pas de preuve que Mariah Bell a eu l'intention de blesser Eun-soo Lim", établit l'ISU, qui "a rencontré des représentants des délégations américaines et sud-coréennes et encourage les deux parties à trouver une solution à l'amiable".

Plus tôt jeudi, la KSU avait affirmé avoir déposé une réclamation formelle mais avait admis qu'il était "difficile de prouver" l'intentionnalité de Bell. Lim (16 ans) et Bell (22 ans) s'entraînent toutes les deux sous la houlette de Rafael Arutunian en Californie. Elles se sont classées respectivement cinquième (71,26) et sixième (72,91) du programme court mercredi. Le programme libre a lieu vendredi soir.

Avec AFP