RMC Sport

Adelboden (géant): Pinturault encore intouchable, deuxième victoire en deux jours

Comme vendredi, Alexis Pinturault n'a laissé aucune chance à ses rivaux ce samedi à Adelboden. Le skieur de Courchevel a écrasé le géant devant Filip Zubcic et creuse l'écart en tête du classement général de la Coupe du monde.

Alexis Pinturault est sur un petit nuage à Adelboden. Le skieur français a remporté son deuxième géant en deux jours dans la station suisse, considérée comme "La Mecque" de la spécialité. Et comme vendredi, il y a mis la manière.

Dauphin de Loïc Meillard à l'issue du premier tracé, "Pintu" a mis les gaz en deuxième manche pour reléguer tous ses adversaires à plus d'une seconde ! Comme vendredi, c'est Filip Zubcic qui a pris la (lointaine) place de dauphin, à 1'26''. Meillard complète le podium (à 1'65'').

Pinturault égale Bode Miller

Avec sa 32e victoire en carrière vendredi, Pinturault avait égalé une légende du ski alpin, l'Italien Alberto Tomba. Son 33e succès lui permet de s'inviter à la table d'un autre monstre: l'Américain Bode Miller, monstre de polyvalence comme le skieur de Courchevel. "Pintu" devient également le 9e skieur masculin le plus victorieux en Coupe du monde.

Le Français a remporté les trois derniers géants en Coupe du monde si on ajoute son succès à Alta Badia à son week-end déjà faste à Adelboden. Il s'empare logiquement du dossard rouge attribué au leader du classement de la spécialité. 

Plus de 100 points d'avance au classement général

Mais "Pintu" fait surtout un pas de plus vers son objectif de l'hiver: le gros globe de cristal. Avec 675 points, il compte désormais 115 unités d'avance sur Aleksander Aamodt Kilde.

Le Norvégien enchaîne pourtant les bons résultats en géant avec une cinquième place samedi. Mais à coups de victoires, Pinturalt est en train d'assommer la concurrence. Le Français sera au départ du slalom dimanche, toujours à Adelboden, et peut maintenant rêver d'un incroyable triplé.

Trois autres Français étaient au départ de cette seconde manche. Thibaut Favrot termine à une jolie neuvième place (à 2"25 de Pinturault) tandis que Mathieu Faivre (15e, à 3"08) et Victor Muffat-Jeandet (20e, à 3"66) ont à nouveau déçu.

Sami Sadik