RMC Sport

Coupe du monde de ski: la voie royale pour Pinturault?

A moins de deux semaines de la fin de la Coupe du monde, Alexis Pinturault demeure le grand favori pour la victoire finale et le Gros Globe. Ce serait une première pour le ski français depuis 1997 et Luc Alphand.

Enfin l’année d'Alexis Pinturault? Trois fois troisième (2014, 2015, 2016) et deux fois deuxième (2019 et 2020) du classement général de la Coupe du monde, le Savoyard est cette fois-ci solidement accroché à la première place. Leader avec 1.034 points - soit 210 d’avance sur son premier poursuivant, le Suisse Marco Odermatt - Alexis Pinturault va aborder les trois dernières semaines de compétition avec sérénité.

Sur les neuf épreuves restantes, seuls les Super G (7 et 18 mars) représentent un potentiel danger: la discipline réussit à Odermatt cette saison (218 points, deux podiums), beaucoup plus qu’au Français (80 points). Le Suisse aura également l’opportunité de mettre la pression sur Pinturault lors des deux prochaines descentes (5 et 6 mars), que le Français ne disputera pas. Odermatt ne participera pas aux slaloms (14 et 21 mars) et les deux skieurs ont des niveaux très similaires en géant... trop pour que des écarts se fassent.

Troisième du classement avec 718 points, Marco Schwartz semble déjà hors course. Toutefois, dans la bataille pour les petits globes, Alexis Pinturault devra lutter pour conserver son fauteuil de leader en géant et en slalom, puisqu’il ne compte que 20 et 25 points d’avance au classement de ces deux disciplines.

Le Français Alexis Pinturault, lors du slalom du combiné aux Championnats du monde, le 11 février 2019 à Are (Suède)
Le Français Alexis Pinturault, lors du slalom du combiné aux Championnats du monde, le 11 février 2019 à Are (Suède) © Fabrice COFFRINI © 2019 AFP

Une première victoire depuis 24 ans?

S’il est sur la plus haute marche du podium le 27 mars prochain, Alexis Pinturault sera le premier Français à soulever le gros globe depuis Luc Alphand en 1997. Et le quatrième skieur tricolore de l’histoire à le remporter, après Jean-Claude Killy (1967 et 1968), Michèle Jacob (1970) et donc Luc Alphand. Ce gros globe s’ajouterait aux quatre petits (2016, 2017, 2019 et 2020) et aux deux titres mondiaux (2017 et 2019) qu’il a déjà remportés. Cela confirmerait qu’il est déjà, à 27 ans, l’un des plus grands skieurs français de l’histoire.

La déception du Français Alexis Pinturault, seulement 7e du slalom des Mondiaux, le 21 février 2021 à Cortina d'Ampezzo
La déception du Français Alexis Pinturault, seulement 7e du slalom des Mondiaux, le 21 février 2021 à Cortina d'Ampezzo © Andreas SOLARO © 2019 AFP
Florian Chambon