RMC Sport

Grange, le retour du patron ?

Jean-Baptiste Grange

Jean-Baptiste Grange - -

Auteur d’un début de saison prometteur et remarqué, Jean-Baptiste Grange sera attendu ce dimanche au slalom d’Adelboden. Le skieur de Valloire compte bien retrouver l’ivresse d’un podium qu’il n’a plus connu depuis 2011.

« Oui, je suis de retour. » Pas d’arrogance ni de forfanterie. Juste de la sincérité dans la voix de Jean-Baptiste Grange, qui a joint ces dernières semaines des actes à ses mots. Septième à Levi (Finlande), quatrième Val d’Isère, sixième à Bormio (Italie) : « JB » est vraiment de retour. Et le début de saison quasi parfait du champion du monde de slalom en 2011 à Garmisch-Partenkirchen ne passe pas inaperçu. « On ne l’avait jamais perdu, c’est juste qu’il avait été un peu oublié, affirme l’entraîneur du groupe technique masculin du ski français, David Chastan. Parce qu’il a eu des blessures et qu’il a mis du temps à revenir. Aujourd’hui il revient bien, il n’a pas de problèmes de santé, il a l’expérience, il n’a pas la pression de faire de gros résultats. Il est en train de se placer et je pense qu’il fait un ski solide. »

Alexis Pinturault est également sensible au comeback au premier plan de Grange. « Il fait des bons résultats depuis le début de saison, relève son compatriote, quatrième ce samedi à Abelboden. Actuellement il tourne toujours un peu autour du podium. Quand tu es sixième ou septième, c’est comme quand tu es quatrième ou cinquième, ça se joue à quelques centièmes. Les dossards progressent et plus les dossards progressent… et plus les dossards progresseront, plus ce sera facile pour lui. » Actuellement cinquième du classement de la Coupe du monde de slalom, le skieur de Valloire (29 ans) est redevenu le meilleur Français de la spécialité. Mais il a aussi réintégré le Top 15 mondial, synonyme de dossard raisonnable pour envisager un succès. « Il y a un Top 15 qui est là, savoure Grange. Ça va me permettre de partir avec de meilleurs dossards. A moi d’être un peu plus présent dans la première manche, de me lâcher un peu plus. »

Grange : « Je veux faire encore mieux »

Présent dimanche à Adelboden sur le slalom, le Français compte bien renouer en Suisse avec un podium qui lui échappe depuis Bansko (Bulgarie), en 2011. « Il y a eu de très bonnes choses, du bon ski. J’ai à cœur de continuer sur cette lancée pour continuer à m’exprimer, à me faire plaisir et à me lâcher. Oui, je suis de retour mais je veux faire encore mieux. On a vu ce qu’est capable de faire Marcel Hirscher ou Mario Matt. Le but, c’est d’être capable de rivaliser avec eux sur les deux manches. Il ne me manque plus grand-chose. »

Le gros manque, c’est cette médaille olympique qui échappe à son palmarès. Celle qu’il n’a pas pu convoiter en 2010 à Vancouver en raison d’ubne rupture du ligament croisé antérieur. Mais ne comptez pas sur Grange pour se mettre un surcroit de pression. « On me parle beaucoup des JO. Mais ça ne va pas s’arrêter après les JO. Ce qui m’importe, c’est d’avoir le plaisir de m’entraîner sans avoir de douleurs. Je me centre plus sur ses choses-là. Ça va très vite dans un sens comme dans l’autre. Je suis concentré sur ce que j’ai à faire. On a fait de bons entraînements en Italie. J’ai pu prendre à nouveau des repères. Je me sens bien. Maintenant, il faut des résultats concrets pour retrouver de la confiance. » La machine pourrait définitivement repartir dimanche.

A lire aussi

>> En piste pour Sotchi : revivez la journée du 11/01

>> Fanara à dix centièmes du bonheur

>> Les géantistes français en barrage olympique

La rédaction