RMC Sport

Lamy Chappuis reste ambitieux

Jason Lamy Chappuis

Jason Lamy Chappuis - -

Jason Lamy Chappuis partira avec 49 secondes de retard sur Eric Frenzel lors de l’épreuve de fon du combiné nordique de Chaux-Neuve. Le Français estime toutefois conserver toutes ses chances de l’emporter : « L’essentiel c’est de rester là dans le top 10 à moins de 30 secondes du podium et ça s’est fait, en tout cas je suis bien placé et ça va être assez serré. J’aime bien les courses un peu tactiques, et là sur une petite boucle ça va être serré, il va falloir se replacer dans les groupes et ça va être sympa. Je pense que ça va être difficile pour Frenzel. En tout cas mentalement entre le saut et le fond quand on part loin devant comme ça, c’est compliqué. Nous on va être dans le groupe des chasseurs et puis on verra si on arrive à revenir dessus. Il y a trois semaines à Schonach (Allemagne, NDLR) je lui reprends 45 secondes en temps de ski de fond, et il y a trois semaines qui se sont écoulées. On ne sait pas ce qu’il a fait pendant ces trois semaines, est-ce qu’il s’est entraîné ou pas, il faut voir sur la piste, tout est encore possible. » Jason Lamy Chappuis partira avec 49 secondes de retard sur Eric Frenzel lors de l’épreuve de fond du combiné nordique de Chaux-Neuve. Le Français estime toutefois conserver toutes ses chances de l’emporter : « L’essentiel c’est de rester là dans le top 10, à moins de 30 secondes du podium et ça s’est fait. En tout cas je suis bien placé et ça va être assez serré. J’aime bien les courses un peu tactiques, et là sur une petite boucle ça va être serré. Il va falloir se replacer dans les groupes et ça va être sympa. Je pense que ça va être difficile pour Frenzel. En tout cas mentalement entre le saut et le fond quand on part loin devant comme ça, c’est compliqué. Nous on va être dans le groupe des chasseurs et puis on verra si on arrive à revenir dessus. Il y a trois semaines à Schonach (Allemagne, NDLR) je lui reprends 45 secondes en temps de ski de fond, et il y a trois semaines qui se sont écoulées. On ne sait pas ce qu’il a fait pendant ces trois semaines, est-ce qu’il s’est entraîné ou pas, il faut voir sur la piste, tout est encore possible. »

PTa