RMC Sport

Les Français vont devoir cravacher

Jean-Baptiste Grange n'a signé que le 31e temps de la descente

Jean-Baptiste Grange n'a signé que le 31e temps de la descente - -

Cela va être compliqué pour les Français dans le 1er super-combiné de la saison. Adrien Théaux est certes 3e de la descente mais il « n’a pas assez pris de temps sur les vrais slalomeurs », d’après son propre aveu recueilli dans la zone d’arrivée de Wengen. Sur le podium à mi-parcours de l’épreuve du jour (slalom à 14h), le skieur de Val-Thorens va avoir du mal à garder ce rang. A l’inverse, Jean-Baptiste Grange concède trop de temps sur ses vrais rivaux. Et surtout pour son retour en descente, 2 ans après sa dernière épreuve de ce type à Beaver Creek. Le champion du monde de slalom manque pour rien une place parmi les 30 (il est 31e). Place dans les 30 qui lui aurait permis de partir dans les premiers du slalom cet après-midi à 14h. Et dans ce cas-là, il aurait pu faire, avec une piste « propre », une partie de son retard. Mais en partant derrière tout le monde, il va avoir du mal à grignoter des places avec ses près de 4 secondes concédées ce matin sur le Suisse Beat Feuz, meilleur chrono. Podium hypothétique donc pour le clan tricolore à moins qu’Alexis Pinturault, la perle de Courchevel, fasse parler sa classe et son culot. 21e de la descente ce matin, il limite magnifiquement la casse et peut envisager un retour dans les 10 premiers qui signerait une nouvelle fois, les qualités de polyvalent du Savoyard, vainqueur de la Coupe d’Europe au général l’an passé. « Pour ma 1ère sur le Lauberhorn, je suis assez satisfait même si j’ai commis quelques fautes » a ainsi commenté Pinturault. Sébastien Pichot, 30e de la descente de ce matin ouvrira à 14h la 2epartie du combiné, qui sera là, un slalom.

E.J. à Wengen