RMC Sport

Manificat, le Tour dans la peau

Maurice Manificat

Maurice Manificat - -

Septième du classement général provisoire, Maurice Manificat réalise le début de Tour de ski qu'il souhaitait. Au contact avec les meilleurs, le Français a décroché ce dimanche la onzième place de la poursuite d'Oberstdorf, en Allemagne. Le natif de Sallanches (Haute-Savoie) pourrait même entrer dans l’histoire du ski de fond tricolore en décrochant un podium sur la mythique compétition internationale.

Inconnu du grand public, Maurice Manificat est le fondeur du moment. Le « Magnifique » porte son nom à merveille. Depuis le début de saison, il aligne les grosses performances et les podiums. Il abordait même le Tour de ski, ce marathon de deux semaines entre Allemagne et Italie, avec de grandes ambitions. Choses promises, choses dues. Après quatre étapes, le Tricolore est en ballotage favorable pour décrocher un podium historique pour le ski de fond français. Jamais un fondeur de l’Hexagone n’est parvenu à monter sur la boîte de cette compétition majeure. 

Objectif, le Top 5

« En quelques années, Le Tour de ski est devenu un rendez-vous incontournable de la saison de ski de fond », garantit le skieur de 25 ans. « C’est vraiment une compétition de longue haleine. Mentalement, il faut savoir être présent jusqu’au bout. 9 courses en 11 jours avec seulement 2 jours de repos. Il faut être préparé et ne pas y aller les mains dans les poches ». Actuel septième du général à 17 centièmes du cinquième, le fondeur français garde toutes ses chances pour aller décrocher son objectif principal, le Top 5. « Ma troisième place sur le prologue m’a complètement rassuré. J’ai un peu redéfini mes objectifs. Je reste avec l’idée de décrocher un Top 5, mais le podium me parait de plus en plus abordable », se réjouit-t-il. 

Passionné par le ski de fond depuis son plus jeune âge, le Savoyard pourrait voir ses rêves d’enfant passer du fantasme à la réalité. « Quand je suis dans les trois premiers, je ne suis plus surpris. C’est le simple reflet de mon niveau. Le Tour de ski fait partie de mes priorités de l’année car il va me permettre de pouvoir gagner de précieux points pour le classement général. Mais surtout car c’est une compétition qui est déjà une épreuve mythique », assure le Tricolore.

Le périple allemand terminé (Oberhof et Oberstdorf), Maurice Manificat prend désormais ses skis pour la neige italienne. Prochaine étape, le 5 kilomètres de Toblach mardi. Le Tricolore peut donc profiter de sa journée de repos pour remettre les batteries à neuf, en attendant les grandes échéances à venir dont la terrible montée finale de Val di Fiemme lors de la dernière étape.