RMC Sport

Mondiaux de ski (combiné): Pinturault dans le coup pour l'or après le super-G

Grand favori de l'épreuve de combiné des championnats du monde de ski alpin, le Français Alexis Pinturault a pris ce lundi matin à Cortina (Italie) la deuxième place du classement après le super-G. Il tentera de conserver son avance sur le slalom à partir de 15h20.

Il n'a fait que la moitié du travail, mais il l'a bien fait. Champion du monde en titre et référence sur l'exercice du combiné, le Français Alexis Pinturault a fait ce lundi matin un pas vers la défense de sa couronne mondiale à Cortina (Italie), en prenant la deuxième place du classement à l'issue du super-G.

Parti avec le dossard 5, Pinturault a rendu une copie quasi-parfaite et a longtemps détenu le meilleur chrono de la manche en 1:20.03, devant les Autrichiens Vincent Kriechmayr (+0.22 sur le Français) et Matthias Mayer (+0.24). Jusqu'à ce que le Canadien James Crawford, dossard 32, ne surgisse de nulle part et améliore le meilleur temps de 8 centièmes.

Schwarz et Meillard ne sont pas loin...

De bon augure pour le slalom de l'après-midi (15h20)? Oui, mais rien n'est encore gagné pour Pinturault, loin de là. Il devra reprendre du temps à Crawford, donc, mais aussi se méfier des bons slalomeurs à l'image de Marco Schwarz (5e, +0.40), Loic Meillard (6e, +0.43) et Luca Aerni (7e, +0.53) qui ont très bien limité la casse sur le super-G, et restent tous en embuscade.

"C'est un beau super-G, j’ai essayé d’attaquer, la neige était plutôt facile, a réagi le skieur tricolore. J’ai pris un bon dossard, le 5, j’ai été le premier à choisir. Automatiquement ça va se dégrader légèrement, ce ne sont pas les mêmes conditions de neige que sur le super-G il y a quelques jours. C'est un bon run de ma part, il reste le slalom, ça va être serré quoi qu’il en soit."

Pinturault, quadruple vainqueur du globe de la spécialité (2016, 2017, 2019, 2020), n'avait plus disputé de combiné depuis mars 2020, comme tous ses concurrents. Pour la simple et bonne raison que l'épreuve a été supprimée du calendrier de la Coupe du monde 2020-2021 pour des questions sanitaires. Victor Muffat-Jeandet a pris la 24e place (+2''00) et Nils Allègre la 27e (+2''09).

C.C. avec A.S.