RMC Sport

Mondiaux : l'énorme surprise Rolland !

Marion Rolland

Marion Rolland - -

Marion Rolland remporte la médaille d'or de descente sur la piste de Schladming (Autriche). La Française apporte à la délégation tricolore sa 3e médaille dans ces Mondiaux.

14h20 – Saguez et la « descente parfaite » de Rolland

Fabien Saguez, le DTN du ski français, s’est exprimé au micro de BFM TV sur la victoire de Marion Rolland ce dimanche lors de la descente des Mondiaux. « C’est un grand bonheur car Marion a eu beaucoup de galères dans sa carrière, souffle-t-il. Il y a trois ans elle était la risée de tout le monde à Vancouver. Elle a reconstruit son mental, son physique et aujourd’hui, c’est aussi la médaille de la persévérance, comme on disait pour David Poisson. Elle a besoin de beaucoup de choses pour que le mental suive. Aujourd’hui, c’était le cas. Un peu à l’image de Carole Montillet à l’époque, elle a réalisé une descente parfaite. »

12h50 - Rolland : « Je voulais vraiment cette médaille »

Médaillée d’or ce dimanche lors de la descente des Mondiaux de Schladming (Autriche), Marion Rolland n’a pas caché son émotion après la course. En larmes, la skieuse de Deux Alpes avait du mal à trouver ses mots. « Je ne sais même plus quoi dire. Comme Gauthier (de Tessières) disait l’autre jour, j’ai été attrapée par la brigade du kif, a lâché la Française pour France Télévisions. C’est génial ! J’ai traversé beaucoup plus de moments difficiles que sympas. Je n’avais pas les meilleures sensations sur les entraînements. Mais je savais qu’il ne fallait rien lâcher. J’avais vraiment envie d’aller la chercher cette médaille. »

12h42 - Rolland, une première depuis 1966 !

Marion Rolland est devenue championne du monde de descente, ce dimanche à Schladming (Autriche). La Française réalise un énorme exploit et devient la deuxième descendeuse tricolore à se couvrir d’or lors d’un championnat du monde. La première était Marielle Goitschel, qui était devenue championne du monde… en 1966 à Portillo (Chili) !

12h35 - Rolland championne du monde de descente !

Après l’argent de Gauthier de Tessières, le bronze de David Poisson, Marion Rolland a offert l’or au ski français. La Française a remporté ce dimanche la descente des Mondiaux de Schladming (Autriche). Auteur d’une manche de grande classe, la skieuse de Deux Alpes devance l’Italienne Nadia Fanchini (à 0’’16) et l’Allemande Maria Hoefl-Riesch (à 0’’70). A 30 ans, la skieuse tricolore décroche sa première victoire de sa carrière lors d’une grande compétition et devient la première championne du monde française de descente depuis … Marielle Goitschel en 1966 !

12h28 - Rolland championne du monde à 95%

Meilleur temps des deux entraînements, l’Autrichienne Regina Sterz est derrière la Française Marion Rolland. A l’arrivée, elle termine à 2’’05 de la skieuse tricolore. La médaille d’or n’est plus qu’une question de minutes … Quelle belle histoire !

12h22 - Marion Rolland prend la tête !

C’est énorme ! Alors que toutes les skieuses se cassent les dents sur cette piste de Schladming, Marion Rolland a réalisé une véritable démonstration. Après une énorme manche, la Française s’est emparée de la tête de cette descente, avec 16 centièmes d’avance sur Nadia Fanchini. Le podium semble assuré et peut désormais rêver à la victoire ! Alors qu'elle n'a jamais gagné en Coupe du monde, elle est virtuellement championne du monde. 

12h18 - Pas de Grand Chelem pour Maze

Tina Maze ne décrochera pas une médaille dans chaque discipline… Vainqueur du super-G mardi et deuxième du super-combiné vendredi, la Slovène s’est elle aussi fait surprendre par cette descente autrichienne. A la différence des autres skieuses, elle ne perd pas de temps au 3e intermédiaire. Mais la leader de la Coupe du monde est coupable d’une grosse faute, qui lui fait perdre toute sa vitesse. A l’arrivée, Maze termine à 1’’05…

12h11 - Merighetti au tapis !

Après le passage de l’Américaine Julia Mancuso, qui termine 4e à 0’’69 de Nadia Fanchini, c’est au tour de Daniela Merighetti de s’élancer. Deuxième à St. Anton cette saison, l’Italienne perd 42 centièmes entre le deuxième et troisième intermédiaire. Elle compte tout de même 20 centièmes d’avance sur sa compatriote Fanchini. Mais Merighetti chute et termine sa course dans les filets. Décidemment…

12h06 - Hoefl-Riesch prend la 2e place

Les favoris commencent à s’élancer. Victorieuse du super-combiné vendredi, Maria Hoefl-Riesch compte une grosse avance de 82 centièmes sur le 2e intermédiaire. Mais elle aussi perd de la vitesse à mi-course. Troisième sur la descente de Lake Louise en début de saison, l’Allemande termine sa course avec 54 centièmes de retard… Elle prend la 2e place provisoire. Partie avec le dossard 2, l’Italienne Nadia Fanchini est en passe de réaliser un gros exploit !

12h02 - Crétier : « Les filles perdent de la vitesse sur la même portion »

« Toutes les filles perdent de la vitesse sur la même portion, environ une demi-seconde, assure Jean-Luc Crétier, membre de la Dream Team de RMC Sport. Derrière, vous n’avez plus la vitesse suffisante pour pouvoir rivaliser jusqu’à l’arrivée. Vous prenez donc du retard jusqu’à l’arrivée. » A noter qu’après le passage de 15 skieuses Nadia Fanchini occupe toujours la tête de cette descente.

11h58 - Pas de podium pour Marchand-Arvier

C’est parti pour la première Française, Marie Marchand-Arvier. En avance sur le haut du tracé, la skieuse des Contamines est, elle aussi, piégée par le bas. A l’arrivée, la skieuse tricolore terminée avec un retard important de 1’’58 et prend la 6e place provisoire… Dommage !

11h54 -Crétier : "La neige est très agressive"

Après le passage de 13 skieuses, Fanchini occupe toujours la tête de la course. Membre de la Dream Team de RMC Sport, Jean-Luc Crétier est revenu sur la difficulté de la piste de Schladming ce dimanche. « La difficulté est que la neige est très agressive. Les skis ont tendance à mordre très facilement. Les filles font beaucoup de fautes de carre. La chute en descente fait partie intégrante du métier. Les skieuses qui attendent leur passage ont des écrans de télé sur les airs de départ. Mais les entraîneurs ne donnent aucune information à leurs skieuses. »

11h49 - Fenninger pas dans le coup

Troisième à St. Anton cette saison, Anna Fenninger s’élance sur la piste. Loin du compte en super-G et super-combiné, l’’Autrichienne attaque fort le haut de la piste. Mais elle se fait également surprendre par le tracé. A l’arrivée, elle se classe à la 3e place provisoire mais avec un gros retard de 1’’39. Ça ne devrait pas être suffisant pour le podium.

11h42 - Gisin dans les bâches

Dominique Gisin, qui compte deux victoires en descente (Altenmarkt-Zauchensee et Cortina d'Ampezzo en 2010), est l’une des premières outsiders à s’élancer. Mais la Suissesse se fait, elle aussi, surprendre par la piste et s’envole dans les bâches. Si la chute est impressionnante, elle semble allait bien.

11h35 - Fanchini garde la tête

C’est reparti pour cette descente. Et c’est au tour de Sofia Goggia, surprenante 4e du super-G mardi, de s’élancer. En avance sur le haut, l’Italienne commet trop d’écarts dans ces courbes. Elle termine assez loin du temps de référence de sa compatriote, Nadia Fanchini, à 2’’69.

11h30 - Grosse chute d'Hronek

La grosse chute de Veronique Hronek ! L’Allemande se fait surprendre par un mouvement de terrain. Du coup, elle perd le contrôle de son ski et s’envole violemment dans les filets. Douzième vendredi sur le super-combiné, Hronek se relève malgré tout. Déjà deux chutes, après le passage de cinq skieuses.

11h25 - Fischbacher loin derrière

Après une dizaine de minutes d’interruption, c’est reparti pour la descente. L’Autrichienne Andrea Fischbacher, neuvième du super-G mardi, est en avance sur le haut du parcours. Mais elle ne cesse de perdre au fur et à mesure de sa course. Au final, la skieuse (dossard 5) termine avec 1’’07 de retard sur Fanchini.

11h15 - Course interrompue

La course a été interrompue quelques minutes, suite à la chute de l’Autrichienne Stefanie Moser. La course va reprendre dans quelques minutes.

11h10 - Sortie de piste pour Moser

En tête sur les deux premiers intermédiaires, l’Autrichienne Stefanie Moser perd son ski à mi-course. A plus de 100 km/h, sa fixation a lâché. Du coup, la skieuse sort de piste et termine sa course dans les filets. Même si elle reste plusieurs minutes au sol, Moser se relève et semble bien se porter.

11h05 - Fanchini prend la tête

Après avoir géré son haut de parcours, Nadia Fanchini attaque dans la deuxième partie. L’Italienne met de l’intensité et signe un nouveau temps référence. Et de quelle manière ! A l’arrivée, elle devance Brodnik de 3 secondes et 21 centièmes.

11h03 - Des conditions idéales

Contrairement à la veille pour la descente masculine, remportée par Svindal, les conditions sont idéales ce dimanche matin : pas de brouillard et une piste très verglacée. La Slovène Vanja Brodnik a ouvert la piste. Elle signe le premier temps de référence : 1’53’’37.

11h01 - Deux Françaises engagées

Deux Françaises sont au départ ce dimanche matin : Marie Marchand-Arvier, qui s’élancera avec le dossard 14, et Marion Rolland, qui partira avec le dossard 22.

10h58 - Vanja Brodnik ouvre la piste

Après le super-G remporté par la Slovène Tina Maze, les spécialistes de vitesse s’élancent dans la descente des Mondiaux de Schladming ce dimanche matin. C’est la Slovène Vanja Brodnik, dossard 1, qui ouvrira la piste.