RMC Sport

Mondiaux : toutes les infos sur le sacre de Worley

Tessa Worley

Tessa Worley - -

Tessa Worley a remporté son premier titre mondial ce jeudi à Schladming (Autriche), sur le slalom géant. Sa médaille d'or est la quatrième récompense pour l'équipe de France, décidément sur un nuage.

16h – Le père de Worley fier de sa fille

Après la médaille d’or de Tessa Worley ce jeudi sur le géant des Mondiaux, son papa australien, Steve, qui avait fait le déplacement jusqu’à Schladming, est revenu avec émotion sur la performance de sa fille. « C’est super ! Je suis vraiment passé par toutes les émotions, a confié, pour BFM TV, Steve Worley, qui a parcouru 36h de trajet pour assister à la course de sa fille. Dans ce genre de moments, on ne trouve pas les mots. Je suis évidemment fier de ma fille. Aujourd’hui, elle est championne du monde… »

15h05 - Saguez : « Tessa était intouchable »

Après le titre de championne du monde de Tessa Worley, La France reprend la tête du classement des médailles et devient la nation la plus médaillée depuis le début des championnats du monde Schladming. Une situation qui réjouit Fabien Saguez, le DTN du ski français. « Tessa était intouchable, elle a fait la différence sur le haut de la course. Tout était réuni pour qu’elle gagne, détaille-t-il au micro d’Eurosport. On a une très belle équipe de France. On a construit tout ça pour aller à Sotchi et remporter des titres olympiques. Pour l’instant ça en prend le chemin. »

14h53 - Worley, une première depuis 1993

Tessa Worley est devenue championne du monde de géant ce jeudi à Schladming (Autriche). La skieuse du Grand-Bornand est la première Française à s’offrir l’or dans cette spécialité depuis Carole Merle en 1993. A l’époque, la vice-championne olympique de super-G (1992) s’était imposée à Morioka (Japon), décrochant ainsi son seul titre mondial de sa carrière. Il aura donc fallu attendre vingt ans pour voir une Tricolore succéder à Carole Merle.

14h50 - Worley : « Un rêve de gamine »

Au bout d’une course parfaitement menée, Tessa Worley a été sacrée championne du monde de slalom géant à Schladming en Autriche. La Française de 23 ans n’arrivait pas à réaliser. « C’était difficile de se l’imaginer, confie-t-elle au micro de France Télévisions. Je n’arrive pas à me le dire mais je suis trop heureuse. C’est juste un rêve de gamine qui devient réalité. On arrive aux championnats du monde pour aller chercher ce genre de résultat et ç’aurait été trop dommage de rater ça. »

14h33 - Worley championne du monde !

Tessa Worley est devenue championne du monde de géant ce jeudi à Schladming (Autriche). Meilleur temps de la première manche, la Française s’est parée d’or en devançant la championne du monde en titre Tina Maze (à 1’12) et l'Autrichienne Anna Fenniger (à 1’18). Médaillée de bronze en 2011 à Garmisch, la skieuse du Grand-Bornand décroche le premier titre mondial de sa carrière. Il s’agit de la 4e médaille tricolore de la compétition, la 2e en or après celle de Marion Rolland en descente.

14h29 - Pascal : « Maze a fait un mur de folie »

Membre de la Dream Team de RMC Sport, Christel Pascal a été époustoufflée par la manche de Tina Maze, qui a signé le nouveau meilleur temps.

14h25 - Temps canon de Maze !

Championne du monde de super-G, Tina Maze a réalisé une énorme deuxième manche… Tenante du titre, la Slovène améliore de 1’’16 ! Attention, ça peut être un temps difficile à aller chercher.

14h23 - Hansdotter améliore

Frida Hansdotter a signé le nouveau meilleur temps de la seconde manche du géant de Schladming. La Suédoise améliore de 10 petits centièmes le chrono de la Suissesse Lara Gut.

14h20 - Gut garde le cap

Alors qu’il ne reste que 5 skieuses à s’élancer, la Suissesse Lara Gut occupe toujours la tête du géant. C’est au tour de la Suédoise Frida Hansdotter de s’élancer.

14h14 - Lara Gut nouveau meilleur temps

Médaillée d’argent de super-G, Lara Gut s’est emparée de la tête de la seconde manche du géant. Après un très bon passage, la Suissesse devance l’Allemande Maria Hoefl-Riesch (à 0’’64). Les 8 meilleurs temps de la première manche vont s’élancer… dont la Française Tessa Worley.

14h10 - Rebensburg pas dans le coup

Double tenante du globe de cristal et championne olympique de la spécialité, Viktoria Rebensburg ne deviendra pas championne du monde. L’Allemande n’est pas dans le coup et termine loin de sa compatriote Maria Hoefl-Riesch, à plus de 30 centièmes…

14h03 - Hoefl-Riesch s’empare du meilleur temps

Championne du monde de super-combiné, Maria Hoefl-Riesch a signé le nouveau meilleur temps de la seconde manche de géant. Quatorzième temps de la première manche, l’Allemande devance l’Italienne Manuela Moelgg (à 0’’31).

14h – Moelgg aux commandes

Marion Bertrand ne sera pas restée longtemps en tête de cette seconde manche de géant. L’Italienne Manuela Moelgg a en effet amélioré le temps référence de la Française, avec 71 centièmes d’avance.

13h55 - Bertrand nouveau leader

Superbe manche de la Française Marion Bertrand ! Remplaçante de Taina Barioz, la skieuse d’Auron a signé le nouveau temps référence provisoire de ce géant. Après le passage de 13 skieuses dans cette deuxième manche, elle mène donc les débats, avec quatre petits centièmes d’avance sur l’Allemande Veronique Hronek.

13h50 - Hronek prend les commandes

Veronique Hronek a pris les commandes du géant. L’Allemande, victime d’une grosse chute dimanche lors de la descente, devance la Suédoise Maria Pietilae-Holmner de 14 petits centièmes.

13h45 - Merle, dernière championne du monde française de géant

Carole Merle est la dernière skieuse française championne du monde de géant, en 1993 à Morioka. Maurice Adrait, son entraineur à l’époque, est d’ailleurs revenu avec émotion sur cette période. « C’était l’aboutissement de notre histoire qui a duré deux ans en tant qu’entraîneur « particulier » de Carole Merle qui, à l’époque, vivait en marge de l’équipe de France. » La FFS avait délégué celui qui est actuellement le chargé de presse des Bleus à Schladming. Et c’est l’un de ses meilleurs souvenirs. Aujourd’hui, c’est Tessa Worley qui est bien partie pour succéder à Carole Merle. Meilleur temps de la première manche, la skieuse du Grand-Bornand était avec Maurice Adrait entre les deux manches. « Elle est calme, sereine, assurée », a-t-il détaillé, sans faire de pronostic.

13h40 - Pietilae-Holmner prend la tête

Vice-championne du monde à Are en 2007, Maria Pietilae-Holmner s’est emparée de la tête de la course. La Suédoise, auteur d’un excellent haut de parcours, devance la Française Anne-Sophie Barthet pour seulement sept petits centièmes. 25 skieuses doivent encore s’élancer dans cette deuxième manche.

13h35 – Pascal : « Il ne faut pas s’enflammer »

Membre de la Dream Team de RMC Sport, Christel Pascal ne veut pas s’enflammer avant la deuxième manche du géant des Mondiaux de Schladming, où Tessa Worley partira avec le meilleur temps de la première. « Elle a fait le job sur la première manche. Mais il ne faut pas s’enflammer avant l’heure. Il ne faut pas faire la course avant l’arrivée. Elle n’a pas l’or autour du cou. Elle va encore devoir tout donner dans cette seconde manche. Mais elle est très sereine et elle est vraiment vraiment capable de le faire. »

13h30 - C’est parti pour la 2e manche !

Trentième temps de la première manche, la Russe Daria Astapenko a ouvert la seconde manche des Mondiaux de Schladming. Pour rappel, la Française Tessa Worley a signé le meilleur temps du premier acte et s’élancera pour l’or mondial.

12h30 - La famille de Worley rassemblée à Schladming

Meilleur temps de la première manche du géant de Schladming, Tessa Worley est bien partie pour décrocher la première médaille d’or mondiale de sa carrière. La skieuse française peut d’ailleurs compter sur le soutien de toute sa famille. Mad, la maman a quitté le Grand-Bornand en voiture mercredi à 19h pour prendre la direction de l’Autriche. Près de 1000 km avalés dans la nuit et 12h de route ! Steve, le papa australien, est lui aussi venu de l’hémisphère sud, de Nouvelle-Zélande, où il réside. Séparés, les parents ne sont pas dans la même tribune. Autre supporter de choix : Julien Lizeroux. Le double vice-champion du monde de Val d’Isère (2009) est, lui aussi, présent dans la station autrichienne.

11h10 – Worley ne tient pas compte des écarts

En tête après la première manche du géant des Mondiaux de Schladming, où elle devance les Autrichiennes Katrin Zettel (à 0’52) et Anna Fenniger (à 0’85), Tessa Worley ne tient pas compte des écarts avec les autres skieuses et préfère se concentrer sur son ski. « Je pense qu’on ne peut pas s’appuyer sur les écarts sur cette piste, assure la skieuse du Grand-Bornand. On peut commettre une erreur et tout perdre. Ça va très vite. J’ai juste envie de faire une manche la plus propre possible, comme en première. Je vais donner mon maximum comme d’habitude. Je vais aller me reposer un peu, me relaxer, manger un petit bout, la reconnaissance, et puis c’est parti… »

10h50 - Worley : « Je sais comment m’y prendre »

Meilleur temps de la première manche du géant des Mondiaux de Schladming (Autriche), Tessa Worley est bien décidée à aller chercher son premier titre mondial lors de la seconde manche (13h30). « C’était une belle première manche, a confié la skieuse du Grand-Bornand sur Eurosport. Je vais dans la seconde avec de la confiance et beaucoup d’envie. Je sais comment m’y prendre et je vais tout donner. J’avais une bonne piste et un bon dossard. Le tracé était plutôt facile, j’ai trouvé le juste milieu dans cette première manche. »

10h45 – Worley en route vers l’or

Médaillée de bronze à Garmisch il y a deux ans, Tessa Worley est bien partie pour s’offrir une nouvelle breloque sur la piste de Schladming (Autriche). En 1’04’’90, la Française a signé le meilleur temps de la première manche du géant des Mondiaux, en devançant les deux Autrichiennes Katrin Zettel (à 0’52) et Anna Fenniger (à 0’85). Championne du monde de super-G et reine du circuit cette saison, la Slovène est reléguée à plus d’une seconde (à 1’’09). A noter la sortie de piste de la Tricolore, Anémone Marmottan.

10h35 - Bertrand devrait être en 2e manche

Remplaçante de Taïna Barioz, Marion Bertrand est en piste. La Française se classe 16e, à 3’’14 du temps de référence de sa compatriote, Tessa Worley. La skieuse tricolore devrait participer à la seconde manche.

10h33 – La chute de Marmottan

Quel dommage ! Après un très bon haut, où elle ne pointe qu’à 10 centièmes de Tessa Worley, Anémone Marmottan est coupable d’une faute d’intérieur … C’est fini pour la Française !

10h30 - Shiffrin se mèle à la bataille

Malgré son dossard n°16, Mikaela Shiffrin a pris une très belle 5e place. La jeune Américaine, victorieuse de 3 étapes de Coupe du monde, a réalisé une grosse manche et termine à 1’’65 du temps de référence de Tessa Worley. C’est au tour de la Français Anémone Marmottan.

10h25 - Hoefl-Riesch à plus de deux secondes

Championne du monde de super-combiné, Maria Hoefl-Riesch ne devrait pas rivaliser sur le géant ce jeudi. Reléguée à 2’’44 du temps de Tessa Worley, l’Allemande prend le 10e temps provisoire de cette première manche.

10h20 - Worley garde la tête

Après le passage des 15 premières skieuses du slalom géant de Schladming, Tessa Worley occupe toujours la tête de la 1ere manche. La Française devance les 2 autrichiennes, Katrin Zettel (+0’52) et Anna Fenniger (+0’85). La skieuse du Grand-Bornand a réalisé une première manche parfaite et devrait décrocher le meilleur temps ce premier run.

10h15 – Maze reléguée à plus d’une seconde

La grosse surprise vient certainement de la première manche en demi-teinte de la Slovène, Tina Maze. Médaillée d’or en super-G, la tenante du titre est reléguée à plus d’une seconde (à 1’’09). La reine du circuit cette saison va devoir faire une grosse manche si elle veut aller chercher le temps référence de Tessa Worley.

10h09 : Worley frappe fort

Tessa Worley a parfaitement réussie son entrée dans le slalom géant des mondiaux de Schladming. En s’élançant avec le dossard n°1, la skieuse de 23 ans a mis la pression sur ses concurrentes grâce à un très bon temps de référence et occupe le haut de la feuille des temps. Tina Maze est reléguée à 1’09 de la tricolore et Anna Feninger à 0’85.

9h55 : Le dossard n°1 pour Worley

Tessa Worley ne va pas avoir le temps de tergiverser pour son entrée en lice dans le slalom géant de Schladming. La skieuse de 23 ans a hérité du dossard n°1 et s’élancera devant toutes ses principales adversaires. La 2e manche débutera à 13h30, ce jeudi.

9h49 : Worley « boostée » par le titre de Rolland

A quelques minutes du départ de la première manche du slalom géant des championnats du monde de Schladming, Tessa Worley espère bien venir s'ajouter à la liste des médaillés français. Avec des rêves de médaille plein la tête, inspirée par le titre en descente de Marion Rolland. « J’ai eu beaucoup de frissons, c’était vraiment magnifique parce qu’elle le mérite vraiment, c’était une super course. Ça booste, ça donne envie mais il ne faut pas trop se laisser envahir par cette envie, parce qu’on n’a pas encore fait le principal », a rappelé Worley.