RMC Sport

Worley : « Ce n’était pas ma journée »

Tessa Worley

Tessa Worley - -

Tessa Worley est passée complètement à côté de sa première course de la saison, ce samedi à Sölden (Autriche). Vingt-et-unième du géant, remporté par Lara Gut, la Française ne remet toutefois pas en cause sa préparation.

Tessa, quel est votre sentiment après cette course difficile ?

Mon sentiment est un peu bizarre. J’ai eu l’impression d’avoir modifié des choses par rapport à la première manche. J’ai cru que j’allais dans le bons sens. Et quand je suis arrivée en bas, j’ai pris un coup de massue. Ce n’était vraiment pas ça. C’est une première course à oublier. Je vais retourner à l’entraînement quelques jours pour reprendre les bases. 

Cette 21e place peut-elle remettre en cause votre préparation ?

A l’entraînement, il y a des certitudes. Cela ne remet rien en question. L’été s’est très bien passé. Il y a des choses qui sont vraiment positives. Je me sens bien et je me sens en forme. Aujourd’hui, ce n’était pas du tout ma journée. Je ne l’ai peut-être pas prise par le bon bout. Je vais essayer d’aller calmer tout ça. La première course est passée, la pression est tombée et on va essayer de faire du ski libre.

Est-ce vraiment une course à oublier ?

Sur le coup, on dit toujours qu’il faut oublier. Mais c’est toujours une prise d’expérience. C’est une course quand même importante. On part de Sölden avec un point de départ pour la saison. Maintenant, je n’ai plus qu’à aller vers le haut. Ça me laisse beaucoup de choses à améliorer.

N'avez-vous pas peur de perdre un peu confiance ?

Non, Sölden est assez tôt dans la saison. On a eu des conditions d’entraînement relativement difficiles. Mais je me sentais prête. Il n’y a rien à remettre en cause. Je sais que le ski est là, je sais que toute l’équipe skie bien. Il va falloir qu’on mette les bouchées doubles. On rentre dans la vraie saison.

A lire aussi :

>> Sölden, premier pas vers Sotchi

>> JO 2014 : la damnation de Rolland

>> En piste pour Sotchi

La rédaction