RMC Sport

Boxe: battu par Jake Paul, Woodley accepte de se faire tatouer le nom du YouTubeur

Défait sur décision partagée par le YouTubeur Jake Paul, dimanche à Cleveland (Etats-Unis), l’ancien champion UFC, Tyron Woodley, a accepté de se faire tatouer le nom de son adversaire sur le corps. Condition sine qua none à une revanche contre la star d’Internet, toujours invaincue dans la discipline (4-0 en carrière).

On finirait par croire que Jake Paul est un bon boxeur. Déjà vainqueur de ses trois premiers combats depuis ses débuts dans la discipline il y a trois ans, dont un duel d’exhibition face à l’ex-basketteur Nate Robinson en novembre dernier, le célèbre YouTubeur aux 20,4 millions de suiveurs se mesurait cette fois à l’ancien combattant UFC, Tyron Woodley.

Et c’est bien le frère cadet de Logan Paul, 24 ans, qui a remporté ce duel dimanche à Cleveland (Etats-Unis), face à l’ex poids mi-moyen de 39 ans. Posons d’abord que Woodley s’essayait pour la première fois de sa carrière en boxe anglaise, et aurait sûrement fait des ravages s’il s’agissait de MMA. Toujours est-il que Paul s’est imposé par décision partagée lors d’un combat long de huit rounds, et de dix fois plus de provocations de la part de la star d’internet.

"I Love Jake Paul"

Jake Paul est largement connu pour ses contenus sur YouTube et ses provocations incessantes. Il avait notamment provoqué une bagarre avec Floyd Maywheather en lui arrachant sa casquette en marge d’une conférence de presse, avant le combat entre son frère Logan et la star de la boxe.

Pourtant envoyé dans les cordes au quatrième round, Paul est parvenu à rester debout, démontrant une belle résistance et de vraies qualités de boxeur. Woodley, lui, a pesté contre la décision des juges et déjà réclamé la revanche d’un combat déjà deuxième plus gros succès financier de l’histoire pour un duel retransmis en pay-per-view.

Un nouveau combat accepté par le YouTubeur, à une condition: que l’ex-combattant UFC respecte sa promesse faite avant le combat, de se faire tatouer le nom du gagnant en cas de défaite. Woodley a tenu à respecter sa promesse, et devra donc se faire tatouer "I Love Jake Paul" sur son corps très prochainement, entre deux entraînements avant la revanche entre les deux hommes.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport