RMC Sport

Surf: "Je me suis vu mourir!", la vague impressionnante ridée par Kyllian Guérin

Le jeune surfeur français Kyllian Guérin (18 ans) a réalisé mardi un exploit jamais vu à Seignosse. Le Landais de 18 ans a dompté sans assistance une vague de plus de cinq mètres de haut. Une énorme performance saluée par la légende du surf Kelly Slater.

Grosse montée d’adrénaline mardi pour Kyllian Guérin. Agé de 18 ans, le grand espoir du surf français a montré qu’il avait l’étoffe (et le courage) des plus grands en surfant une vague gigantesque à Seignosse: plus de cinq mètres, sans assistance (jet ski) et donc à la rame. Un exploit certainement jamais réalisé dans les Landes. Même Kelly Slater, légende du suf, a salué sa performance.

"Quand quelqu’un se confronte à une vague géante de la sorte, j’ai la sensation que cela inspirera beaucoup d’entre nous la prochaine fois que nous nous retrouverons face à une telle vague", a écrit l'Américain sur Instagram.

"Ce monstre est arrivé..."

Le héros landais, lui, raconte avec émotion ce moment suspendu qu’il n’est pas près d’oublier: "Après un long moment d’hésitation à regarder la mer, me poser la question de si oui ou non j’allais à l’eau. J’ai décidé de tenter le challenge! Aucun surfeur à la rame ou en jetski n’étaient présents. Après avoir bataillé pendant longtemps pour arriver au pic, j’ai aperçu mon petit "ange gardien" de la session, Clément Roseyro qui m’a aidé pour m’y amener. Je suis parti sur ma première vague, un grand closeout… je me suis fait démonter! Clément est venu me chercher au bord et m’a demandé si je voulais retenter le coup. J’en avais envie, l’envie de trouver la vague De retour au pic je me suis placé à l’endroit où mon instinct me disait d’être, et ce monstre est arrivé. Je savais que c’était cette vague que je recherchais!"

Kyllian Guérin avoue avoir "halluciné" lorsqu’il est sorti du tube. "Quand j’ai vu cette section monstrueuse arriver, je me suis vraiment vu mourir. Je me suis dit: "On va rester calme." Ça m’a secoué, j’ai tapé le sable. Et quand je suis sorti de l’eau, j’ai eu toute cette adrénaline, cette joie et cette émotion qui sont arrivées", conclut-il les yeux pétillants.

ABr