RMC Sport

Adélaïde: Rinderknech privé de son premier titre par le revenant Kokkinakis

En quête d'un premier titre sur le circuit ATP, le tennisman français Arthur Rinderknech a été battu en finale du tournoi d'Adélaïde face à Thanasi Kokkinakis ce samedi. Vainqueur en trois sets devant son public, l'Australien, en larmes, triomphe pour la première fois après avoir vécu une longue traversée du désert.

Arthur Rinderknech rate la dernière marche. Le 58e mondial a cédé samedi en finale du tournoi ATP 250 d'Adélaïde, la première de la carrière du Français, face à l'Australien Thanasi Kokkinakis, 145e mondial et bénéficiaire d'une invitation, qui l'a emporté 6-7 (6/8), 7-6 (7/5), 6-3 en 2h38 min. Rinderknech disputait à 26 ans sa première finale sur le circuit ATP. Malgré la défaite, son parcours à Adelaïde va lui permettre de rentrer dans le Top 50 du prochain classement ATP lundi et de devenir le N.3 français.

Natif d'Adélaïde, Kokkinakis a empoché pour sa part, à 25 ans et devant son public, son premier titre ATP, après un premier échec en finale à Los Cabos, au Mexique, en août 2017. En larmes, l’Australien était submergé par l’émotion après son triomphe. Il faut dire qu’il revient de loin. Entre méforme et pépins physiques, Kokkinakis a vécu une longue traversée du désert, plombé dans les bas-fonds du classement ATP quand il n'en était pas carrément absent. Il y a un an, il pointait encore au 267e rang mondial...

Adélaïde : l'Australien Kokkinakis triomphe devant son public
Adélaïde : l'Australien Kokkinakis triomphe devant son public © AFP

Rinderknech a flanché sur le plan physique

Le premier set s'est résumé à une bataille de services. Dans cet exercice, Kokkinakis s'est montré légèrement supérieur au Français, en réussissant huit aces contre six à Rinderknech. Mais ce dernier a exploité la seule faille de l'Australien dans le jeu décisif: à 7 points à 6 pour le Français, il a raté sa première balle de service, Rinderknech l'a attaqué sur le retour de la seconde, le poussant à la faute en coup droit.

Même scénario dans la deuxième manche, jusqu'au jeu décisif qui a cette fois basculé en faveur de Kokkinakis. Mené 2 points à 0, l'Australien a alors aligné 5 points pour mener 5 points à 2 et parvenir sur un ace à égaliser à une manche partout. Dans l'ultime manche, Rinderknech ayant cédé physiquement, Kokkinakis a réussi le break décisif à 2-1 pour mener 3-1 et filer vers la victoire.

ABr avec AFP