RMC Sport

Gilles Simon passe tout près

Gilles Simon s'est incliné en trois manches face à Novak Djokovic 4-6, 6-3, 7-5

Gilles Simon s'est incliné en trois manches face à Novak Djokovic 4-6, 6-3, 7-5 - -

Le Français s’est incliné en trois sets (6-4 3-6 5-7) face à Novak Djokovic en demi-finale du Masters, samedi à Shanghaï.

Gilles Simon ne voulait pas partir en vacances aujourd’hui mais Novak Djokovic n’était pas d’accord. Le Serbe a bouté le Français hors du Masters après trois sets de titans (6-4 3-6 5-7). Le Français a eu sept balles de break au premier set. Une seule lui a suffi pour enlever la manche 6-4. Djokovic ne lui a laissé aucune chance dans la deuxième manche, 6-3. Le match partait dans la même direction lors du set décisif jusqu’à que le joker fasse appel au kiné pour des douleurs au mollet. Simon a réussi a débreaker une fois pour revenir à 5-5 mais la deuxième fois le Niçois, n’a pas réussi à reprendre le service de son adversaire, 7-5. Le troisième joueur mondial participera pour la première fois de sa carrière à une finale de Masters. Il affrontera Andy Murray ou Nikolay Davydenko. En revanche, c’est la fin pour Gilles Simon. Place aux vacances. Rescapé de dernière minute pour le Masters, il avait réussi l’exploit de se hisser en demi-finales en ayant battu Roger Federer. Cette saison, il a remporté 3 tournois et devrait finir la saison au 8e rang mondial. La réaction de Gilles Simon après sa défaite en demi-finale du Masters : « Sur un match de trois heures qui se finit 7-5 au troisième ça veut dire qu’il y avait la place de passer. C’est très dur de sortir en vaincu car j’avais les armes pour gagner. J’avais les armes pour faire un peu mieux que ça aujourd’hui. C’est ce que j’ai fait cette saison. Les matches à ma portée j’arrivais souvent à les gagner. Celui-là je le perds donc c’est un petit peu difficile. Des matches importants j’en joue beaucoup en ce moment. Une demi-finale plutôt qu’un match de poule ça ne changeait pas grand-chose. J’avais juste envie de gagner un match à ma portée. Malheureusement je l’ai perdu. En aucun cas je n’ai senti le poids de l’événement. J’ai senti que c’était un match à ma portée mais petit à petit il était en très de glisser de son côté. Ca m’a rendu nerveux. »

La rédaction