RMC Sport

Tournoi de Monte-Carlo : Tsonga laisse passer sa chance

Jo-Wilfried Tsonga battu par Roger Federer en quarts de finale du tournoi de Monte-Carlo

Jo-Wilfried Tsonga battu par Roger Federer en quarts de finale du tournoi de Monte-Carlo - -

Malgré un premier set gagné facilement, le Français Jo-Wilfried Tsonga s’est incliné en trois manches face à Roger Federer ce vendredi en quarts de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo (2-6, 7-6, 6-1).

Au lendemain de ses 29 ans, Jo-Wifried Tsonga ne s’est pas offert un autre joli cadeau d’anniversaire après avoir écarté jeudi l’Italien Fabio Fognini en 8e de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo. On n’efface pas Roger Federer comme ça. C’est donc le Suisse, vainqueur du Français ce vendredi après-midi en trois sets (2-6, 7-6, 6-1) qui disputera la demi-finale du tournoi princier. Dommage, car le Manceau semblait bien parti pour signer la 5e victoire de sa carrière face au numéro 4 mondial…

Profitant d’un adversaire pas du tout entré dans son match, « Jo » s’empare facilement de la première manche (6-2). Mais le réveil de Roger Federer ne ressemble à aucun autre. Et malgré toute la bonne volonté de Tsonga, souvent proche de la victoire, c’est finalement le Suisse qui arrache le 2e set au tie-break (8-6). Un coup de massue pour Tsonga qui lâche complètement durant la 3e manche, perdue sèchement 6-1.

11e défaite contre Federer

« Il ne manque pas grand-chose, a confié le Tricolore. Il a manqué surtout un troisième set. J’ai pris un petit coup de bambou en perdant la deuxième manche. Il a été très bon au moment où mon niveau a chuté un tout petit peu. Il a su élevé le sien et ça a fait une grosse différence dans ce troisième set. Aujourd’hui, je ne suis pas passé si loin mais en même temps dans le troisième set... j’étais très loin. Je ne pense pas que quand il joue contre moi il se dise 'C’est bon, c’est tout cuit, je peux jouer avec les deux doigts dans le nez'.Quand j’arrive contre lui, forcémen il doit s’employer. Il ne va pas me mettre 6-1, 6-1 à chaque fois. Donc oui, il a forcément douté un petit peu à un moment donné ».

Certes. Mais battu 11 fois (pour 4 victoires) par le joueur helvète, Tsonga ne rééditera donc pas son exploit de l’an passé à Roland-Garros. A ce même stade des quarts de finale, il avait assommé le Suisse en trois sets pour accéder au dernier carré (défaite contre David Ferrer). Un lointain souvenir. Ce samedi, c’est bien Roger Federer qui devra écarter l’Espagnol Guillermo Garcia-Lopez ou plus vraisemblablement Novak Djokovic, pour atteindre la finale à Monte-Carlo. Dans l'autre partie du tableau, Rafael Nadal a disparu, battu par son compatriote David Ferrer (7-6, 6-4).

La rédaction