RMC Sport

Coupe Davis: tribunes vides et terne ambiance pour les débuts des Bleus

L'équipe de France entre en lice ce mardi contre le Japon dans la nouvelle Coupe Davis. Le court n°2 du complexe à Madrid, qui accueille la rencontre, était mal garnie avec 300 spectateurs environ pour une salle à Madrid qui peut en contenir plus de 3.000. L'ambiance était forcément fade.

C'est dans une ambiance loin d'être emballante que Jo-Wilfried Tsonga, Gäel Monfils, Benoît Paire, Pierre-Hugues Herbert, Nicolas Mahut et le capitaine Sébastien Grosjean ont fait leur entrée dans la Caja Magica de Madrid ce mardi pour leur débuts dans la nouvelle Coupe Davis. Opposés au Japon, ils ont fait leur entrée en lice sous les yeux d'une petite poignée de supporters disséminés dans les tribunes. Pour rappel, l'ASEFT, le club officiel des supporters des équipes de France de Coupe Davis et de Fed Cup, a décidé de boycotter l'événement.

>> Coupe Davis: Tsonga-Uchiyama EN DIRECT

300 spectateurs dans une salle de 3.400 places

Si la musique a poussé fort dans les enceintes, le silence quant elle s'est arrêtée a été tout autant assourdissant. Les hymnes ont remis un peu d'ambiance mais quand est venu le moment de leurs fins, la dure réalité des tribunes dégarnies a repris ses droits. Sur ce court n°2 qui compte 3.400 places, ce sont 300 spectateurs qui étaient présents pour regarder le premier affrontement entre Jo-Wilfried Tsonga contre Yasutaka Uchiyama.

Les supporters français boycottent

Dans le même temps, les rencontres Kazakhstan-Pays-Bas et Argentine-Chili ont lieu sur les courts n°1 et court n°3. Le meilleur joueur sur le court était Guido Pella (25e). Une belle centaine de supporters kazakhs ont fait le déplacement, mais le reste des tribunes étaient tristement vides aussi.

JR avec Anthony Rech