RMC Sport

Benneteau bouscule la hiérarchie

-

- - -

Pour le 1er tour de Coupe Davis contre le Canada (du 10 au 12 février à Vancouver), Guy Forget a décidé de se passer de Richard Gasquet et Gilles Simon. En grande forme, Julien Benneteau est retenu.

La campagne de Coupe Davis 2012 débutera sans Gilles Simon ni Richard Gasquet. Pour sa 14e et dernière campagne avec les Bleus, le capitaine, Guy Forget, a dévoilé mardi la sélection qui défiera le Canada du 10 au 12 février prochain à Vancouver. Les 12e et 16e joueurs mondiaux n’y figurent pas. « Ils ne l’ont pas suffisamment convaincu ce mois-ci », observe l’ancien DTN Patrice Dominguez.
Gaël Monfils, Jo-Wilfried Tsonga, Michaël Llodra et Julien Benneteau, eux, seront du (long) voyage. Habitué à retenir cinq joueurs, Forget a cette fois-ci convoqué quatre éléments : « Je me rends compte avec le recul, qu’il y a eu pas mal de frustration vécue par certains joueurs, ces dernières années, remarque Forget. Je la trouve d’ailleurs légitime. Ils ont fait l’effort d’être là et à l’arrivée, ils se rendent compte que leur présence n’a pas été forcément indispensable. » Premier visé, Gilles Simon. Non retenu, le Niçois a parfois du mal à cacher son mal-être en tant que 5e homme. Mais Simon paye aussi un début d’année 2012 très décevant, marqué notamment par une élimination au 2e tour de l’Open d’Australie face à Julien Benneteau.
Même constat pour Richard Gasquet, en méforme depuis quelques semaines. Guy Forget ne leur ferme pas pour autant la porte. « Quand on a la chance d’avoir des joueurs comme eux, ne pas les retenir s’apparente à un luxe, explique-t-il. Aujourd’hui, on pourrait avoir plusieurs équipes de France compétitives. Là, j’ai retenu ces quatre garçons pour Vancouver, car je pense que ce sont les mieux armés pour battre Raonic, Nestor et les autres joueurs canadiens. »

Forget : « Julien Benneteau est en très grande forme »

A Vancouver, le capitaine des Bleus a déjà son plan en tête. Gaël Monfils et Tsonga devraient disputer les simples. « J’envisage d’aligner Julien (Benneteau) et « Mika » (Llodra) en double le samedi », poursuit-il. Le retour de Benneteau n’est pas une surprise. Le Bressan (36e à l’ATP) a réalisé un superbe début de saison . « Julien a fait un très beau tournoi de Sydney, il est allé en finale, souligne Forget. Il a ensuite battu Gilles Simon à l’Open d’Australie. Il a finalement perdu contre Kei Nishikori au troisième tour en quatre sets, en connaissant une petite baisse de physique sur la fin de son match, mais c’était un joueur à sa portée. Aujourd’hui, Julien est en très grande forme. Il est en train de remonter au classement de façon significative. »