RMC Sport

Coupe Davis: la désillusion Monfils, balayé par Nishioka

Gaël Monfils

Gaël Monfils - @AFP

Gaël Monfils s’est sèchement incliné (7-5, 6-2) contre Yoshihito Nishioka, mardi à Madrid, pour l'entrée en lice de la France en Coupe Davis. Le Japon égalise à un partout après la victoire de Tsonga. Le double sera décisif.

Gaël Monfils a vécu un véritable calvaire sur le court. Trop friable, trop loin de son meilleur niveau pour inquiéter le n°1 japonais Yoshihito Nishioka, Gaël Monfils a livré une partie indigne de son niveau, s’inclinant en deux sets secs (7-5, 6-2). De l’autre côté du filet, le gaucher japonais a saisi sa chance et cueilli les fautes du Français, qui sont tombées comme s’il en pleuvait (42 fautes directes contre 15 pour le Japonais).

Un double décisif

Il est vite apparu que le match ne serait pas évident pour le Français, qui avait tendance à beaucoup trop forcer avec son coup droit en début de match. Mais de là à livrer une partition aussi faible, à des années lumières de niveau de jeu moyen habituel, lui-même ne l’aurait sans doute pas imaginé. C’est pourtant arrivé. Et on ne peut pas dire que Gaël Monfils ait fait grand chose pour changer le cours des choses. Au contraire.

Parfois présent, souvent absent, le Français n’a jamais vraiment senti la balle, ni trouvé la réponse dans la dimension physique. Nishioka a exécuté la sentence sur une ultime première qui est venue conclure une drôle de partie. Le double de la paire Herbert-Mahut pensait devoir assurer un troisième succès dans cette rencontre. C’est finalement la gagne dont ils ont auront la charge, pour ne pas entacher les débuts du capitaine Sébastien Grosjean. 

QM