RMC Sport

Coupe Davis : les choix de Clément à la loupe

Arnaud Clément et Julien Benneteau

Arnaud Clément et Julien Benneteau - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

La France dispute à partir de ce vendredi son quart de finale de Coupe Davis face à une Allemagne décimée. Un match pour lequel Arnaud Clément a fait des choix forts avec la titularisation de Julien Benneteau et le retour de Michaël Llodra.

Benneteau, la prime aux résultats

Julien Benneteau monte en grade. Habitué du double ou des simples sans enjeu ces derniers temps, comme lors du tour précédent contre l’Australie (5-0), le Bressan (50e mondial) aura cette fois la lourde tâche de lancer l’équipe de France contre Tobias Kamke, ce vendredi à partir de 13h30. Tout sauf illogique pour le joueur de 32 ans, meilleur tricolore lors de la tournée américaine (quart à Indian Wells et 3e tour à Miami) et qui bénéficie du forfait de Richard Gasquet. « Il est en pleine forme, en pleine confiance, il a gagné beaucoup de matchs en mars, explique Arnaud Clément. Il s’est très vite adapté à la surface, il a montré un très haut niveau de jeu donc ça s’est fait naturellement. Gaël (Monfils) partait peut-être d’un peu plus loin. Entre un joueur qui avait encore quelques doutes sur sa préparation et un autre en pleine forme et prêt à y aller, le choix était naturel. » La preuve, puisque le capitaine tricolore a même tranché dès mardi soir pour sa composition d’équipe.

Monfils, la bouffée d'oxygène

Sur le papier, Gaël Monfils disputera le double ce samedi aux côtés de Michaël Llodra. Mais dans les faits, le Parisien regardera certainement cette rencontre depuis le bord du court. Pas une sanction pour « la Monf’ », déjà tout heureux d’être là. Battu dès le 2e tour à Miami, Monfils avait annoncé vouloir faire un break pour régler quelques soucis personnels. C’est finalement au milieu de ses coéquipiers qu’il va essayer de les oublier. « C’est toujours sympa parce qu’on est avec les gars, on s’entend bien, souffle-t-il. On n’a pas forcément trop de temps où on est tous ensemble. On est tous vraiment de vrais potes. Cela fait sortir les idées négatives. Du coup c’est sympa, c’est bien mieux et ça fait souffler. » Mais Monfils n’est pas là que pour se ressourcer. Il compte bien aussi jouer son rôle sur le court. « S’il y a besoin, le dimanche je rentrerai sur le terrain tenir ma place », annonce le 25e mondial.

Llodra sorti du lit

Trop déçu d’en être sorti, trop heureux d’y revenir. Non-convoqué par Arnaud Clément face à l’Australie, Michaël Llodra a bénéficié du forfait de Richard Gasquet pour faire son retour en Bleu. Dans son lit dimanche soir à 21h30, le Parisien a bénéficié d’un appel « divin » de son capitaine. « Il m’a fait une petite blague en me demandant si j’étais ok. Une demi-heure après j’étais dans la voiture pour enquiller les 400km, raconte le pilier du double. Je n’ai pas mis beaucoup de temps pour les rejoindre. Je suis arrivé à 2h30 du matin et à 8h j’étais au petit-déjeuner avec les gars. C’est toujours un honneur de pouvoir représenter son pays. (…) Mon objectif cette année est de remporter ce saladier d’argent. Donc même si on fait appel à moi-même trois heures avant la rencontre, j’arrive en nageant, en courant ou en vélo, il n’y a pas de problème. »

A lire aussi :

>> Coupe Davis : Avec Monfils, sans Simon

>> Coupe Davis : Monfils n’a pas le moral

>> Toute l'actu de la Coupe Davis

AA avec RM et ES