RMC Sport

Gasquet : « J’étais crispé »

-

- - -

Pour son retour en Coupe Davis après trois ans et demi d’absence, Richard Gasquet a vaincu, remontant un handicap de deux sets face à Florian Mayer (4-6, 4-6, 7-5, 6-3, 6-3). Tendu à l’heure des retrouvailles avec cette compétition, le Biterrois savoure ce premier point donné à la France.

Richard, à 5-4 au troisième set, Mayer a servi pour le gain du match. Imaginiez-vous un tel renversement de situation ?

Je n’étais pas au top. A 6-4, 6-4, 5-4 contre moi, j’étais au plus mal. Guy m’a dit sur la chaise : « Si gagnes le set, tu peux remporter le match ! ». J’ai dit oui, mais c’est vrai que je n’étais pas très bien. J’ai eu la chance de faire un beau jeu à ce moment-là.

Comment expliquer ce début de match marqué par les occasions manquées ?

J’étais crispé, l’ambiance Coupe Davis est toujours différente. J’ai eu des breaks qui auraient dû me faire gagner les deux premiers sets. Je n’ai pas eu de réussite. Ça aurait fait très mal de perdre en trois sets. Mayer est dur à jouer. Il est déroutant, il a un grand revers, il est très talentueux.

Au quatrième set, les crampes de Mayer vous ont facilité la tâche…

C’est vrai qu’il m’a fait du bien au quatrième set avec ses crampes. Il est parfois fragile physiquement. Il s’est fatigué. Ça lui a fait très mal de perdre le troisième set. Il se voyait vainqueur en trois manches.

Vous marquez votre premier point en Coupe Davis depuis trois ans et demi, l’attente a dû être longue…

J’avais gagné en cinq sets ici même en 2006. Depuis, j’ai beaucoup perdu en cinq sets. On a tellement envie de bien faire. Il y a les coéquipiers au bord du terrain, le capitaine… J’étais sur la chaise l’année dernière, j’ai vécu ça. Quand c’est toi qui es sur le terrain, il faut être bon. Ce sont des sensations qui manquaient. C’est vraiment l’envie de bien faire qui m’a fait mal jouer au début.

Pariez en LIVE VIDÉO sur le Tennis !