RMC Sport

Les Françaises aux portes de l’exploit

-

- - -

Contre toute attente, Cornet et Razzano permettent à la France de mener 2-0 à Moscou face à la Russie au premier tour de Fed Cup. Il ne manque plus qu’un point ce dimanche pour valider ce qui serait une authentique performance.

Il y a quelques jours, Nicolas Escudé avait failli s’étouffer. « On ne va pas jouer une rencontre de Fed Cup en pensant la moindre seconde qu’on n’a aucune chance ou qu’on va perdre ! On espère une victoire. » Le capitaine de l’équipe de France de Fed Cup a eu raison d’y croire. Tant pis si cette rencontre face aux Russes à Moscou, sans Marion Bartoli ni Aravane Rezaï, les deux meilleures Tricolores, semblait de prime abord déséquilibrée.

La preuve, c’est qu’Alizé Cornet, malgré une alerte à la cheville, est enfin parvenue à remporter un match de Fed Cup. De surcroît face à Svetlana Kuznetsova, ancienne numéro 2 mondiale (3-6, 6-3, 6-4). Premier point pour l’équipe de France et première surprise du week-end. « Je l’attendais depuis trois ans, cette victoire en Fed Cup, et je l’ai remportée d’une sacrée belle manière, se réjouit la Niçoise, 67e au classement WTA. C’était un super beau combat, je me suis régalée. »

Autre succès inattendu, deux heures plus tard, celui de Virginie Razzano (83e joueuse WTA) face à Maria Sharapova (13e), en deux sets secs et moins d’une heure et demi de jeu (6-3, 6-4). A Melbourne il y a quelques jours, c’est la belle Russe qui l’avait emporté en deux sets… Une réponse éloquente à l’incrédulité qui semblait entourer l’équipe de France au moment du départ en Russie. « C’est vrai que c’est un joli pied de nez, s’amuse Alizé Cornet. Mais comme le dit si bien Nicolas (Escudé, ndlr), c’est dimanche soir qu’il nous faut trois points. Tout est encore à faire. » Enfin, presque.