RMC Sport

Federer redevient l’Inaccessible

Roger Federer sera l'un des favoris lors du prochain Masters de Londres.

Roger Federer sera l'un des favoris lors du prochain Masters de Londres. - -

Sans avoir cédé un set lors de sa semaine parisienne, Roger Federer a facilement disposé de Jo-Wilfried Tsonga (6-1, 7-6) en finale de Paris-Bercy ce dimanche. Avec ce nouveau sacre, le numéro 4 mondial est bien de retour avant le Masters de Londres qui va réunir les huit meilleurs joueurs de la saison à partir du 20 novembre prochain.

Heureux comme un gosse. Roger Federer, comblé et ému aux larmes, savoure son sacre sur le bitume parisien. A 30 ans, l’ancien numéro 1 mondial remporte le 69e titre de sa carrière. Mais celui-ci ne ressemble en rien à tous ceux acquis précédemment. Car jamais, le Suisse aux 16 Grands Chelems ne s’était imposé lors du Masters 1000 de Paris-Bercy. Avec le fantasque Américain, André Agassi, le natif de Bâle devient ainsi le deuxième joueur de l’histoire à s’adjuger Roland-Garros puis le tournoi de Bercy. Un soulagement pour celui qui succède au Suédois Robin Söderling au palmarès de l’épreuve. « J’ai tellement espéré gagner un jour ici, glisse l’Helvète. Ce matin, j’étais très nerveux, très crispé. Je me suis senti presque pas bien. Mais c’est quand je suis crispé pour une finale que je suis le meilleur. Là, je ressens de la fierté et je suis très excité. Mais mentalement, c’est difficile, de faire la même chose jour après jour ».

Dominguez : « Federer est totalement revigoré »

Après une saison sans titre majeur (victoire à Doha en janvier 2011 et à Bâle la semaine passée), Roger Federer a offert une démonstration au public de Bercy. En 1h25, le Manceau Jo-Wilfried Tsonga (6-1, 7-6) a rendu les armes. « C’est dommage pour Jo. Mais Roger était trop fort aujourd’hui, assène Julien Benneteau. C’est exceptionnel de le voir enfin gagner ce tournoi. Aujourd’hui, il y avait 14 000 personnes debout pour lui. C’est fou ! ». Le capitaine français de Coupe Davis, Guy Forget enchaîne : « Aujourd’hui, on a vu évoluer Roger sur une autre planète. On ne peut être qu’admiratifs. Jo a eu le mérite de s’accrocher. Il n’était pas loin de faire le break dans le deuxième set. Ça aurait pu nous donner une fin de match plus accrochée. Mais c’est Roger qui a été le plus régulier et le plus fort. On a un très beau vainqueur. »

Un très beau vainqueur qui va désormais tenter de finir sa saison en boulet de canon. Car dès le 20 novembre prochain, Roger Federer compte bien défendre son titre lors du Masters de Londres, ultime rendez-vous de la saison. « Roger est totalement revigoré, tranche l’ancien DTN Patrice Dominguez. Il n’a pas cédé un seul set lors du tournoi. Il va donc se présenter au Masters de Londres au maximum de ses possibilités. On a l’impression de retrouver par moment celui qu’il nous a fait rêver. Il y a quelques années, je l’avais baptisé l’Inaccessible ». A Londres, le Serbe Novak Djokovic, qui a abandonné en quarts de finale à cause de douleurs à l’épaule, Rafael Nadal et Andy Murray seront là. Tous voudront faire tomber le Maître. Problème, même à 30 ans, Roger Federer n’a pas dit son dernier mot.

dossier :

Roger Federer