RMC Sport

Leconte : « Ça devient critique »

-

- - -

Henri Leconte, ancien tennisman français, reconnait que la chaleur accablante à l’Open d’Australie fait courir des risques aux joueurs. « Aujourd’hui, on a atteint le point de non-retour. Même nous en marchant ça atteint un peu. Il y a trois ou quatre ans on avait eu la même chose et tout le monde avait arrêté les matchs, rappelle-t-il. Il faut mettre ça en route tout de suite parce que ça devient critique. Il peut y avoir vraiment de vrais accidents. C’est intenable. Il faut être raisonnable et arrêter les matchs. Quand on organise un événement, on ne se rend pas compte de ce qui peut se passer sur le court. Le matin il faisait déjà 36°. Je crois aujourd’hui qu’ils ont appris des choses. Ils ont beaucoup de chance qu’il n’y ait pas encore eu un accident. »

La rédaction