RMC Sport

Monfils s’est trouvé « nul »

-

- - -

Handicapé par des douleurs au dos, Gaël Monfils s’est incliné ce samedi en cinq sets face au Kazakh Mikhail Kukushkin (6-2, 7-5, 5-7, 1-6, 6-4) dès 3e tour de l’Open d’Australie. Une grosse désillusion pour le Français, très sévère sur sa prestation.

« C’est nul. Troisième tour, c’est pourri. Je suis en colère d’avoir perdu. Je n’ai pas été bon, nul sur le dernier jeu, à l’image de mon match. » Le regard las, la voix trainante, la statue Monfils vacille. Monstrueux physiquement ces dernières semaines après une grosse préparation, le 15e joueur mondial a flanché, victime de douleurs dans le bas du dos. Handicapé dans ses déplacements latéraux, bridé au service, le souvenir d’un abandon australien en 2009 face à Gilles Simon (8e) a plané sur le court lors d’une longue interruption pour soins en début de deuxième set.

Mais Monfils s’est accroché : « J’avais mal, mais j’arrivais à courir convenablement. J’ai serré les dents, je me suis battu. Au service, je me suis dit que j’allais faire avec. » Une ténacité qui a permis au Français de recoller à deux sets partout après avoir concédé les deux premières manches. Le rêve se prolongera le temps d’un break d’entrée dans le dernier acte, aussitôt douché par un Kukushkin (94e mondial) plus fringant en fin de partie. « C’est chiant parce qu’on s’en fout que je perde 3 sets à 0 ou au 5e set, pestait Monfils. C’est cool mais ça sert à quoi ? »

Une place de titulaire menacée en Coupe Davis ?

Le souvenir d’un succès convaincant en demi-finale à Doha début janvier face à Rafael Nadal semble désormais s’estomper. Monfils, titulaire en puissance en simple pour le premier tour de Coupe Davis face au Canada (10-12 février) aux côtés de Jo-Wilfried Tsonga, risque même de voir poindre la menace de son pote Richard Gasquet, qualifié pour les huitièmes à Melbourne, lui…

dossier :

Gaël Monfils