RMC Sport

Mouratoglou : « Un phénomène de mode »

-

- - -

Dans les allées de Melbourne, on peut croiser Ivan Lendl, Boris Becker, Michael Chang, Goran Ivanisevic, Martina Hingis et bientôt Stefan Edberg, avec l’étiquette de coach. Patrick Mouratoglou, l’entraîneur de Serena Williams, s’amuse quelque peu de ce phénomène. « Aujourd’hui, ça fait bien d’avoir son ex-numéro un à côté de soi, estime-t-il. C’est un gros phénomène. Il y a cinq ans, Verdasco avait atteint la demi-finale ici et il fallait faire de la musculation et manger des protéines. Il y a deux ans, il fallait manger comme Djokovic et tout le monde s’était retrouvé allergique au gluten... Ce n’est pas absurde, ça peut être un gros plus mais c’est un pari un peu risqué. Un ex-numéro un n’est pas forcément un bon coach. C’est un vrai métier.»

E.S.