RMC Sport

Open d’Australie: les joueurs tournent en dérision la quarantaine dans des vidéos

Afin de "tuer" l’ennui pendant la quarantaine ou à cause d’entraînements annulés comme ce lundi matin, certains joueurs en pleine préparation pour l’Open d’Australie redoublent d’imagination pour s’occuper et s’entretenir physiquement dans leur chambre d’hôtel.

Pas facile de préparer un Grand Chelem en période de pandémie. Les futurs participants à l’Open d’Australie devraient se souvenir longtemps de leur séjour à Melbourne avant le coup d’envoi du tournoi prévu le 8 février prochain si tous les voyants sont au vert sur le plan sanitaire. C’est loin d’être gagné.

>> Le sport face au coronavirus, les infos en direct

Malgré des mesures très strictes pour venir en Australie, un quart des joueurs et joueuses ont été considérés comme cas contact à leur arrivée sur le sol australien. Ils doivent observer une période d'isolement stricte dans leur chambre d’hôtel. Les autres ont juste le droit de sortir cinq heures par jour pour s’entraîner. Sauf si l'entraînement est annulé comme c'est le cas pour les séances qui étaient prévues à 7h30 ce lundi matin (heure australienne). Une annulation pour cause de cas positifs au Covid. Qu’à cela ne tienne, contraints de rester dans leurs chambres, les joueurs et les joueuses font preuve de beaucoup de créativité pour tourner en dérision leur quarantaine. 

Pablo Cuevas
Pablo Cuevas © Instagram
Diego Schwartzman
Diego Schwartzman © Instagram

Ainsi Pablo Cuevas s’est fait une séance de SPA le long sa baie vitrée. A défaut d’être sur le court, Diego Schwartzman a quand même sorti sa raquette pour se chauffer les muscles et mimer un point face à son compatriote argentin.

Le plus impatient de tous est l’Australien Alex De Minaur. Récent vainqueur du tournoi d'Antalya, le joueur de 21 ans est resté assis devant la porte de sa chambre, les jambes en tailleur, les bras croisés et le sac de raquettes sur le dos, attendant désespérément que quelqu’un de l’organisation vienne le chercher pour l’entrainement.

On n’est pas en reste côté français. Nicolas Mahut a partagé ses talents d’acteur studio sur les réseaux sociaux, jouant le sommeil à la perfection en attendant un possible entraînement "demain." Enfin chez les filles, Barbora Strycova a profité de ce confinement forcé pour trouver sa reconversion. La Tchèque s’est découvert une passion pour le montage de vélo d’appartement. C'est déjà ça.

ABr