RMC Sport

Rezai : « Je ne suis pas au fond du trou »

Aravane Rezai

Aravane Rezai - -

Eliminée dès le premier tour de l’Open d’Australie, ce lundi par la Chinoise Shuai Peng (6-3, 6-4), Aravane Rezai ne dramatise pas. « Je ne me vois pas au fond du trou. Au contraire, j’ai fait du bon boulot, s’est-elle satisfaite. Aujourd’hui, ce n’est qu’un match. On ne peut pas toujours gagner mais j’ai encore une longue saison à venir et ça ne va être que du bonus. » La Française a rappelé son expérience délicate l’année dernière alors qu’elle a quitté son père et entraîneur. « Ce n’était pas une année facile mais j’ai appris beaucoup de choses, à être une femme déjà, raconte-t-elle. C’était le plus important. Je reviens en tant que joueuse de tennis encore plus forte. Peu de gens ont surmonté les choses que j’ai vécues. Je suis fière de moi et de ce que j’ai pu endurer. J’avais toutes les excuses pour arrêter le tennis et finalement, je suis là, avec les meilleures et ça me fait plaisir. »