RMC Sport

Wawrinka dans la cour des grands

Wawrinka vous salue bien.

Wawrinka vous salue bien. - -

A 28 ans, Stanislas Wawrinka a écarté de sa route Tomas Berdych pour atteindre la première finale d’un tournoi du Grand Chelem de sa carrière. Le Suisse rêve d’y retrouver son compatriote Roger Federer, qui défie demain Rafael Nadal.

Le Suisse Stanislas Wawrinka est en finale de l’Open d’Australie. Celui qui a souvent évolué dans l’ombre de son compatriote Roger Federer a battu ce jeudi à Melbourne le Tchèque Tomas Berdych en demi-finale. A l’issue d’un match très accroché, Wawrinka, tombeur de Novak Djokovic au tour précédent, s’est imposé en quatre sets 6-3, 6-7, 7-5, 7-6. Pour la première finale d’un tournoi du Grand Chelem de sa carrière, le Suisse, numéro 8 mondial, défiera le vainqueur de l’autre demi-finale entre Roger Federer et Rafael Nadal.

« Je me sens dans un état second, c’est génial, a déclaré Wawrinka à l’issue de sa demie victorieuse. Je ne m’attendais pas à disputer une finale de Grand Chelem dans ma carrière. Mais après ce soir, c’est ce qui va se passer et je suis vraiment heureux. J’ai travaillé tellement dur depuis des années, en essayant de hisser mon niveau de jeu, en essayant de gagner des grandes rencontres lors de grands tournois. A 28 ans, je me sens aujourd’hui mature. »

Vers une finale 100% suisse ?

Si l’Open d’Australie venait à accoucher d’une finale 100% suisse entre Stanislas Wawrinka et Roger Federer, l’histoire n’en serait que plus belle. « Disputer une finale suisse serait incroyable, insiste le héros helvète du jour. C’est le meilleur joueur de tous les temps et jouer contre lui serait un moment à part. » Et de s’imaginer déjà dépasser le maitre… Mais pour cela, il faudra d’abord que « Rodgeur » écarte de sa route l’actuel numéro 1 mondial, Rafa Nadal. Pas la plus mince des affaires.

La rédaction