RMC Sport

Open d'Australie: Wawrinka prend la porte!

Grosse surprise à l'Open d'Australie! Stan Wawrinka s'est incliné au deuxième tour face au Hongrois Marton Fucsovics (7-5, 6-1, 4-6, 2-6, 7-6), à l'issue d'un tie-break complètement fou où le Suisse a eu trois balles de match.

Marton Fucsovics a frappé fort à l'Open d'Australie. Le Hongrois s'est offert le scalp de Stan Wawrinka (7-5, 6-1, 4-6, 2-6, 7-6), après un marathon de cinq sets lors du 2e tour du Grand Chelem. Il a même sauvé plusieurs balles de match dans l'irrespirable avant de se défaire du vainqueur à Melbourne en 2014.

Ce dernier peut nourrir d'immenses regrets. Car il a su rattraper son gros trou d'air dans les deux premiers sets. Engagé dans une folle remontée, il a cru tenir le bon bout dans le super tie-break (premier à dix points) en menant 6-1, puis en se procurant trois balles de match à 9-6 en sa faveur. Il les a toutes gâchées en concédant cinq points de suite. Un écroulement fatal qui envoie Fucsovics au troisième tour où il défiera le Canadien Milos Raonic, tombeur du Français Corentin Moutet (6-7, 6-1, 6-1, 6-4).

Chez les femmes, Serena Williams a tenu son rang en s'imposant sans trembler et rapidement (en 1h10) face à la Serbe Nina Stojanovic (99e), 6-3, 6-0. Au premier tour, l'ancienne numéro 1 mondiale (aujourd'hui 11e), en quête d'un 24e titre record en Grand Chelem, avait déjà été expéditive, n'abandonnant que deux petits jeux à son adversaire, Laura Siegemund. Pour tenter de rallier les 8es de finale, Williams affrontera la Russe Anastasia Potapova (101e).

C'est en revanche terminé pour Bianca Andreescu. La numéro 9 mondiale, très attendue pour son retour sur le circuit après 15 mois d'absence, a été éliminée mercredi dès le 2e tour par Su Wei Hsieh, 71e mondiale, en deux sets, 6-3, 6-2. En manque de repères et trop inconstante, la Canadienne, qui avait remporté l'US Open 2019, n'a pas réussi à résister au jeu solide de la Taïwanaise. Elle n'a d'ailleurs pas caché certains regrets à l'issue du match. "Quand je suis sortie du court, j'ai dit à mon entraîneur à quel point j'étais déçue de n'avoir que ça à donner. Car j'ai donné tout ce que j'avais aujourd'hui. C'est sans doute ça qui est le plus frustrant".

"Maintenant, il faut juste que je me remette dans la compétition. C'est bien de savoir que j'ai toujours cet esprit combattant en moi. (...) Je vais prendre ce match comme une étape dans ma phase d'apprentissage". Mais "je me sens vraiment bien", a expliqué Andreescu en conférence de presse, se déclarant "prête à jouer beaucoup de matchs cette année" tant que sa "santé le lui permet".

Nicolas Couet Rédacteur