RMC Sport

Roland-Garros: La FFT lance un appel d'offres pour les droits TV

La fédération française de tennis (FFT) a lancé ce jeudi un appel d'offres pour les droits de retransmission en France des éditions de Roland-Garros de 2021 à 2023.

Roland-Garros se prépare à des changements. En 2020, le toit fera son apparition sur le court Philippe-Chatrier et la rénovation définitive du stade, permettra des sessions du nuit, comme sur l'ensemble des courts à partir de 2021. Déjà cette année, un nouveau court a été inauguré avec le Simonne-Mathieu.

La Fédération Française de tennis a découpé en trois lots les droits audiovisuels pour la période 2021 à 2023. L'un d'eux garantit l'exclusivité au candidat. Les deux autres se partagent les droits, l'un assurant l'essentiel et l'autre plus événementiel. "L'ambition de cet appel à candidatures vise à optimiser les revenus de la FFT tout en maintenant une forte exposition du tournoi", a précisé la fédération dans un communiqué. 

"De nombreuses marques d'intérêt" selon Giudicelli 

Les différents opérateurs et médias intéressés ont jusqu'au 18 juillet pour remettre leurs offres. L'attribution sera annoncée le 19 juillet. Jusqu'ici, France Télévisions et Eurosport se partageaient les droits de retransmission, avec un contrat courant jusqu'en 2020, rapportant 24 millions d'euros par an à la FFT.

Ce n'est pas la première fois que la FFT procède ainsi. En 2013, la FFT avait déjà tenté sans succès de vendre les droits de Roland-Garros via un appel d'offres tout en séparant là aussi ces droits en trois lots. Cette fois, le président de la FFT Bernard Giudicelli l'assure: "Nous avons eu de nombreuses marques d'intérêt". 

GL avec AFP