RMC Sport

Di Pasquale : « Monfils, la meilleure chance française »

Arnaud Di Pasquale, ici avec Guy Forget.

Arnaud Di Pasquale, ici avec Guy Forget. - AFP

Invité du Super Moscato Show, le DTN du tennis français Arnaud Di Pasquale a livré son point de vue sur les chances françaises à Roland-Garros. Il a également fait part de son admiration face au niveau de jeu affiché par le numéro 1 mondial, Novak Djokovic.

Gaël Monfils (n°14 mondial)

« Gaël est la meilleure chance française à Roland-Garros, comme chaque année. Physiquement, il est adapté à cette surface, ‘‘tennistiquement’’ aussi. C’est la première fois qu’il arrive avec autant de victoires, autant de confiance. Mais attention, parce que c’est un garçon insaisissable, très attachant, mais on ne sait jamais vraiment où il en est. Est-ce que la confiance lui sera profitable ? Point d’interrogation. Mais à Paris, il arrive à se sublimer, donc c’est plutôt bon signe. »

Gilles Simon (n°13 mondial)

« Je ne pense pas qu’il sera forfait. S’il s’est retiré à Nice, c’est à titre préventif. Après, il n’arrivera pas dans les meilleurs conditions. Mais Gilles joue souvent avec des douleurs. »

Jo-Wilfried Tsonga (n°15 mondial)

« Il manque de repères, c’est un peu en pointillés, en manque de certitudes. Il manque de confiance, de victoires. Après, il lui suffit d’enchaîner un ou deux bons matches, et c’est parti. Il s’est beaucoup entraîné, il est très bien physiquement. Il le répète suffisamment. A lui de prouver qu’il sera prêt. »

Richard Gasquet (n°21 mondial)

« C’est une surprise. Il était en pleine reprise, et sur le premier tournoi, il décroche une première victoire (à Estoril). C’était inattendu, inespéré. Il va donc arriver avec un capital confiance intéressant. C’est un bon joueur de terre. Il a envie de bien faire. Il sait tout le potentiel qu’il a, et sait qu’il est très attendu. C’est celui qu’on attend depuis le plus longtemps. On le sent plus épanoui depuis très peu de temps. »

Novak Djokovic (SER/n°1 mondial)

« Quand on voit Djoko actuellement, on ne voit pas qui peut le battre. Même Nadal semble assez loin de lui. Je crois que Djokovic peut faire le Grand Chelem (inédit depuis Rod Laver en 1969). Ce qu’il fait, c’est incroyable. »