RMC Sport

Gasquet : « Ça va être chaud »

En battant Murray à Bercy, Gasquet avait décroché le dernier ticket pour le Masters de Shanghaï. L'Ecossais s'en souviendra-t-il ?

En battant Murray à Bercy, Gasquet avait décroché le dernier ticket pour le Masters de Shanghaï. L'Ecossais s'en souviendra-t-il ? - -

Le n°1 Français retrouvera lundi Andy Murray, le chouchou du public, en 8e de finale. La revanche de Bercy qui avait vu Gasquet valider son billet pour le Masters au détriment de l’Ecossais.

Richard Gasquet, une victoire en quatre sets contre Gilles Simon aux termes d’une rencontre plus accrochée que prévue…
J’ai bien démarré, j’étais bien dans les deux premiers sets, mais au 3e, il s’est vraiment bien battu, il a fait un super tie-break, je n’étais vraiment pas au mieux, il a fallu que j’hausse mon niveau parce que je n’étais pas loin d’un 5e set. Je suis content de m’en être sorti en quatre sets. Ça a été dur.

Vous devez être soulagé d’être en 2e semaine ?
Dès qu’on commence un tournoi, on espère être en seconde semaine. Etre en 8e de finale, c’est l’objectif minimum. Il est atteint. Maintenant, j’ai un super match à jouer avec Murray. J’espère réaliser un grand match.

Comment voyez-vous Andy Murray ?
C’est un très bon joueur de gazon. Il a beaucoup de talent. Il lit très bien le jeu, il est intelligent sur le court, ne fais pas beaucoup de fautes. Il fera partie du top 5 mondial dans l’avenir. Je m’attends à un match dur, c’est certain.

Vous êtes de la même génération que lui…
C’est un mec que j’aime bien même si je ne vais pas avec lui au resto ou en boîte.

Si vous gagnez contre la coqueluche du public britannique, vous allez devenir le vilain petit canard notamment de la presse…
Je fais plus de presse que d’habitude. Je suis passé sur la BBC, sur internet, je fais un peu de tout. L’attention est plus focalisée sur moi maintenant. C’est clair que c’est un contexte différent des trois premiers matches.

Lors de votre dernière confrontation, vous l’avez privé du Masters de Shanghaï. C’était à Bercy. Murray va être revanchard…
Non, c’est clair que c’est lui ou moi. C’était un super moment pour moi. Le public de Bercy m’avait fait du bien. C’est comme ça que j’avais gagné le 3e set, mais il ne faut pas surestimer le poids du public. Il va falloir faire un beau match. J’en suis capable. Je me sens bien.

La rédaction - Eric Salliot