RMC Sport

Hagelauer : « Monfils a tout pour gagner à Roland-Garros »

Gaël Monfils

Gaël Monfils - -

A l’image des éliminations de Gasquet et Simon en huitièmes de finale de Roland Garros, les Bleus ont plafonné face aux meilleurs mondiaux. Marion Bartoli, demi-finaliste, a rehaussé le bilan tricolore en deuxième semaine. Patrice Hagelauer, le Directeur technique national (DTN), fait le bilan et décerne les bons points : mention à Gaël Monfils.

Bartoli, la nouvelle terrienne (demi-finaliste)

« Je pense que Marion se découvre sur terre battue. Elle le dit elle-même. Elle n’espérait pas aller aussi loin à Roland Garros. Maintenant, elle va y croire davantage. Elle arrivera peut-être avec une autre ambition. Quand on voit le tennis qu’elle est capable de pratiquer sur terre battue, avec aussi une finale à Strasbourg, elle a tout ce qu’il faut pour aller loin. Avec une demi-finale à Roland Garros, on reste presque sur notre faim. »

Garcia, la révélation (éliminée au 2e tour par Sharapova, demi-finaliste junior)

« Ça faisait un moment qu’on sentait que Caroline (17 ans) avait une progression très intéressante. C’est un talent. Pas simplement gestuel, car c’est une fille qui a du caractère, de la personnalité, qui est intelligente. C’est pour ça qu’elle progresse aussi vite. On va très vite en entendre parler à nouveau. Il ne faut pas non plus chercher à aller trop vite. On a peu de joueuses qui ont ce potentiel. Ça fait plaisir. L’équipe de Fed Cup a bien besoin de ces talents-là. »

Monfils, le potentiel d’un vainqueur (éliminé en 1/4 de finale par Federer)

« Ce qui est intéressant, c’est de voir qu’à chaque fois, même s’il n’est pas bien préparé, il fait un quart de finale ou une demi-finale. Je me dis qu’à un moment, quand il va vraiment arriver en étant bien prêt, avec des victoires et une accumulation de confiance, ça risque de faire très mal. Il a déjà tout ce qu’il faut dans sa raquette. Il y a devant lui quatre, cinq joueurs qui sont tout à fait exceptionnels. Mais il a tout ce qu’il faut pour gagner à Roland Garros. Il a toutes les armes. »

Tsonga, la frustration (éliminé au 3e tour par Wawrinka)

« Moi, quand je vois jouer Jo, je suis frustré. Il avait vraiment la possibilité de faire un bon parcours. Il a juste loupé les quelques points qui pouvaient faire la différence, qui pouvaient vraiment le lancer dans ce tournoi. Mais j’ai confiance en Jo. Avec Richard Gasquet, Gilles Simon et Gaël Monfils, on a quatre joueurs qui sont intéressants. Ils sont différents mais ils ont chacun un potentiel formidable. Il faut tout simplement qu’ils s’affirment, qu’ils continuent de progresser. Il y a encore du travail à faire. Ils en ont conscience. »

dossier :

Gaël Monfils

Propos recueillis par RM