RMC Sport

Les légendes reprennent du service

Mats Wilander

Mats Wilander - -

Initié en 1998, le Trophée des Légendes Perrier a commencé ce mardi sur les courts de Roland-Garros. Ce tournoi regroupe les anciennes gloires du tennis. Un plateau toujours aussi séduisant pour le plus grand plaisir des spectateurs, ravis de retrouver leurs idoles d’antan.

Chang, McEnroe, Wilander,… Réunis durant la deuxième semaine de Roland-Garros, les légendes de la petite balle jaune viennent s’affronter sur les courts parisiens. Et se reprennent au jeu, presque comme à la grande époque. Créé par Mansour Bahrami en 1997, ce tournoi permet aux anciennes gloires du tennis mondial de se retrouver sur la terre battue de la Porte d’Auteuil. Plaisir, amitié et spectacle sont les maîtres-mots de cet événement, qui attire en masse curieux et nostalgiques.

La compétition se déroule uniquement en double avec trois épreuves distinctes : le double messieurs de moins de 45 ans, le double messieurs de plus de 45 ans et le double dames. Parmi les nouveaux joueurs, Sébastien Grosjean, Arnaud Boetsch, Fabrice Santoro, Cédric Pioline côté Français ou encore Aranxta Sanchez et Elena Dementieva pour les filles.

Bonne humeur et chambrage de rigueur

Le cru 2013 promet déjà d’être palpitant. Pour Mansour Bahrami, le fait d’être à Roland-Garros représente une fête pour tous les joueurs. « Ils ont envie de venir à Roland, estime ce « showman » des courts sur Peopleinside. Aujourd’hui, quand je vois ces joueurs qui étaient là il y a dix-sept ans et qui gagnaient les Grands Chelems l’un après l’autre, et qui maintenant viennent jouer sur le Trophée Perrier, je suis heureux. »

Du 4 au 9 juin, les tennismen prendront un malin plaisir à s’échanger coups de raquettes mais aussi facéties, dose de « chambrage » et sourires en coin. Car les légendes sont présentes aussi pour rigoler et donner le sourire aux nombreux spectateurs.

Des dotations revues à la hausse

Sur la terre battue de Roland-Garros, les gains ont aussi un rôle déterminant. Les dotations sont, en effet, des plus intéressantes... 40 000 euros pour les doubles messieurs en cas de victoire tandis que les doubles femmes empochent 35 000 euros. Une augmentation de plus de 14% par rapport à 2012.

Cependant, la joie de vivre reste prioritaire. Les joueurs sont heureux de revenir à Paris pour y disputer l’un des plus beaux tournois du circuit. « J’ai gagné le tournoi des Légendes en 2008 avec l’Allemand Michael Stich, précise Goran Ivanisevic, vainqueur de Wimbledon en 2001. C’est toujours un plaisir de jouer ce Trophée des Légendes à Roland-Garros. Nous revoyons les fans. C’est formidable ». Avec un plateau qui comprend des mythes vivants tels que Pat Cash, John McEnroe, Mats Wilander, Michael Chang ou encore Henri Leconte, ce Trophée des Légendes s’annonce encore une fois particulièrement relevé. Contrairement aux autres sports, le tennis offre une seconde carrière à ces tennismen des années 80-90. Une façon comme une autre de leur rendre hommage. Et d’entretenir leur légende.

A lire aussi :

Roland-Garros : suivez en direct la 10e journée

Tsonga peut-il le faire ?

Les vieilles gloires croient en Tsonga