RMC Sport

Roland-Garros: Gaston crée l'exploit en éliminant Wawrinka au 3e tour

L'espoir français Hugo Gaston a réussi à éliminer le Suisse Stan Wawrinka, au troisième tour de Roland-Garros (2-6, 6-3, 6-3, 4-6, 6-0). Le joueur de 20 ans affrontera l'Autrichien Dominic Thiem dimanche, pour une place en quarts de finale.

À 20 ans, Hugo Gaston, 239e joueur mondial, invité sur le tournoi, a créé l'exploit. Le jeune joueur français s'est qualifié pour les huitièmes de finale de Roland-Garros, en éliminant en cinq sets le vainqueur du tournoi 2015, le Suisse Stan Wawrinka (2-6, 6-3, 6-3, 4-6, 6-0).

"C'est fou ce qu'il se passe", a-t-il réagi, non sans émotion, dans la foulée sur le court Suzanne-Lenglen, où il a bataillé pendant 3h10. "J'ai essayé de jouer mon jeu. Je suis entré sur le terrain pour gagner. Je ne pensais pas forcément gagner, mais j'ai tout fait", a ajouté celui qui s'était imposé aux Jeux olympiques de la jeunesse de Buenos Aires en 2018.

Un gros morceau face à Thiem

Après avoir obtenu cette première victoire contre un top 20 mondial, Stan Wawrinka étant actuellement 17e à l'ATP, Hugo Gaston a l'occasion de récidiver dimanche. Il sera opposé en huitièmes de finale à l'Autrichien Dominic Thiem, n°3 mondial et tout récent vainqueur de l'US Open. "Ça va être une expérience de dingue. Je vais tout donner, comme aujourd'hui. On verra bien le résultat. Je n'ai rien à perdre et je vais tout faire pour gagner aussi", a annoncé le Toulousain.

Le match face à Stanislas Wawrinka n'avait pas vraiment bien démarré. En moins d'une demi-heure, le Suisse s'était emparé du premier set en volant deux services sur les trois derniers jeux. Mais Hugo Gaston s'est repris dans la foulée, avec un break d'entrée. Le deuxième set en poche, le Français a ensuite dû gérer une interruption causée par la pluie. Pas de quoi le perturber: il est revenu en allant chercher le break. Très accroché, la quatrième manche s'est jouée en près d'une heure avec deux balles de set que le Français avait réussi à sauver avant de craquer. Mais Stan Wawrinka y a laissé des plumes, au point d'être submergé dans le dernier set.

Avant cette sensation, le dernier rescapé tricolore dans le tableau masculin s'était offert son compatriote Maxime Janvier (204e) puis le Japonais Yoshihito Nishioka (52e).

JA