RMC Sport

Roland-Garros: un 2e round dans les cordes de Monfils

-

- - AFP

Victorieux à l’arraché du deuxième set contre Roger Federer dimanche avant l’interruption de son huitième de finale, Gaël Monfils reprendra sa raquette ce lundi, dans un match qui ne fait que commencer. Et « La Monf’ », ébouriffant depuis le début de la quinzaine à Roland-Garros, a de bonnes raisons d’y croire.

Mené 30-0, puis 40-30 sur le service de Roger Federer, Gaël Monfils décoche un revers tonitruant qui laisse son adversaire sur place, pour finalement remporter la deuxième manche 6 jeux à 4. Il est 20h31 à Roland-Garros ce dimanche, le Parisien, de retour en course, après avoir perdu la première manche 6-3, peut exulter et haranguer un Central extatique.

Extatique mais rapidement dépité. La tombée de la nuit pousse les officiels à interrompre la fin du huitième de finale. La frustration pour les 15 000 spectateurs du Chatrier et un grand sourire pour Monfils, heureux de poursuivre son show le lendemain avec des pendules remises à l’heure et dans des conditions optimales, alors que le vent n’avait pas été son meilleur allié, durant la première manche.

Les bonnes stats de Monfils en deux manches

Et le n°2 français a de quoi se réjouir. A partir de 12h30, il retrouvera le n°2 mondial, victorieux Porte d’Auteuil en 2008, avec l’ascendant de sa fin de set et dans la musette, de bien meilleures statistiques au meilleur des trois manches contre « Le Maître ».

Sur le circuit, « La Monf’ » est quasiment ex-aequo avec Federer, dans ce registre (3 succès en 7 duels) et mène même sur la période 2010-2015 (3 à 1). En trois sets gagnants, le natif de Bâle s’est imposé à quatre reprises (dont trois à Roland-Garros), Monfils une fois seulement, en novembre dernier lors de la finale de la Coupe Davis, finalement perdue contre la sélection helvète. Dans une ambiance bien particulière, comme les aime Monfils, et à laquelle pourrait bien ressembler celle du Central ce lundi. Objectif, rejoindre les quarts du Grand Chelem pour la cinquième fois de sa carrière, avec au programme un match contre un autre Suisse, Stan Wawrinka, avec qui la balance est encore à l’équilibre (2 succès partout).

la rédaction