RMC Sport

Tsonga : « J’ai réussi à me lâcher »

Jo-Wilfried Tsonga

Jo-Wilfried Tsonga - -

Le Français, tête d’affiche du jour, n’a pas manqué ses débuts à Roland-Garros ce dimanche. Bien en jambes, Tsonga a su régaler le public parisien face au Tchèque Hajek (6-3, 6-2, 6-2). Prometteur.

Jo-Wilfried, vous avez facilement disposé du Tchèque Jan Hajek. Soulagé par cette bonne entrée en lice ?

C’est un début idéal. J’ai gagné en trois sets. Le score est assez sec. Mais j’ai joué presque deux heures, ce n’était pas un match si court que ça. J’avais beaucoup d’attente sur ce premier tour. J’avais envie de bien faire les choses, de me lâcher. J’ai réussi à le faire donc c’est plutôt pas mal.

On vous a senti très relax tout au long de la rencontre…

Oui, j’étais décontracté. J’essaie de travailler mon attitude, ma façon de voir le tennis et de jouer. Je suis sur un mode de fonctionnement dans lequel j’essaie de relativiser, de rester concentré sur les choses essentielles pour gagner.

Pas trop compliqué d’être seul aux commandes aujourd’hui ?

La seule personne à qui on peut se raccrocher, c’est soi-même. Sur le court, on est seul et c’est seul que l’on fait des choix. A un moment donné, il faut se responsabiliser et c’est ce que j’essaie de faire ces derniers temps. Je suis un peu plus investi. Il y a des choses que je ne fais pas bien, d’autres que je fais plutôt bien. Au fur et à mesure, j’essaie de gommer mes défauts.

Le public a su vous encourager…

Il a été fantastique. Il avait vraiment envie de voir du tennis. Les « Olas », ça fait toujours plaisir, j'ai toujours des frissons quand ça démarre comme ça.

Quel est votre programme d’ici au deuxième tour ?

Je ne vais pas faire la tournée des bars à Paris, ça c’est certain (rires). Je vais me reposer, jouer et m’entraîner.

Propos recueillis par Virginie Phulpin