RMC Sport

Rome pleure Federer mais sa blessure aurait pu être évitée

Quelques heures après sa double ration de tennis, Roger Federer, touché à la jambe droite, s’est retiré avant son quart de finale qui devait l’opposer à Stefanos Tsitsipas. Il avait tenu des propos prémonitoires la veille au soir…

Si Roger Federer déclare forfait en cours de tournoi, c’est que la gêne est sérieuse. En 1.465 matches, c’est seulement la quatrième fois qu’il est contraint de jeter l’éponge. Via un communiqué, le Suisse a expliqué cette décision. "Je suis déçu que je ne sois pas en mesure de jouer. Je ne suis pas à 100% physiquement et, après avoir consulté mon team, il a été acté ne pas aller sur le court."

Apte pour Roland-Garros?

A lire >>> Rome: touché à une jambe, Federer déclare forfait

Roger Federer a cité une blessure à la jambe droite. Elle a été contractée lors de son huitième de finale face à Borna Coric sur le Grandstand, un court unanimement reconnu comme de mauvaise qualité. C’est sur le deuxième point du deuxième set que Federer s’est fait mal. Il venait de perdre le premier set 6-2 face au Croate, le court venait d’être arrosé mais les lignes en plastique étaient encore humides. Sur une frappe, les appuis du Suisse se sont dérobés. Il s’était rétabli pour éviter la chute. Immédiatement après, il avait entamé une discussion animée avec l’arbitre brésilien Carlos Bernardes. En conférence de presse, le Bâlois avait regretté que la sécurité des joueurs ne soit pas prise en compte.

"Les lignes sont mouillées, ça signifie que vous glissez, avait-il dit en haussant le ton. Quand j'ai glissé, j'ai failli tomber, je me suis fait mal à mon orteil pendant deux jeux. Ma jambe aussi m'a titillé. C'est un truc que je ne comprends pas. C'est ce que j'ai dit à Carlos. Si tu nous laisses debout, tu sens la pression des 10.000 spectateurs et des télés, c'est ça? De toute façon, le joueur n'aura jamais gain de cause. On nous dira de jouer. Pourtant, franchement, ça prend cinq minutes que les lignes sèchent. Personne ne veut qu'un joueur se blesse à cause d'un truc aussi dingue, non?"

Prémonitoire… A la fin du deuxième set, la leçon avait été retenue car des ramasseurs de balle étaient venus sécher les lignes avec une serviette. Mais le mal avait été fait. Ce matin, au réveil, la jambe de Roger Federer tirait. Il n’a pas voulu prendre le moindre risque. C’est une bonne nouvelle pour Roland-Garros. Mais Guy Forget et les fans vont attendre des nouvelles de Roger Federer – qui n’est plus venu à Paris depuis 2015 - avec appréhension… Le seul gagnant du jour, c’est Stefanos Tsitsipas. Le Grec est en demi-finale sans jouer. Avant de défier le vainqueur de Nadal-Verdasco, c’est une belle opération.

dossier :

Roger Federer

Eric Salliot