RMC Sport

Gaëtan Olivier, l'arme secrète de Gaël Monfils

Gaël Monfils

Gaël Monfils - AFP

Et si la raison des succès de Gaël Monfils (30 ans ce jeudi) cette saison était à trouver du côté de Gaëtan Olivier, son préparateur physique, un homme peu commun?

Ils s’étaient découvert au Country Club de Genève, où Gaëtan Olivier était préparateur physique et masseur. Et quand ce trentenaire a ouvert son cabinet de médecine chinoise, Gaël Monfils a frappé à sa porte pour qu’il le suive sur le circuit. C’était fin 2014. Aujourd’hui, c’est un « couple » qui dure.

« ‘’Gat’’, c’est un super gars, il amène énormément d’énergie, estime Gaël Monfils. Il me pousse à m’améliorer physiquement. Parce que, j’essaie de trouver les mots, bah, il est plus fort que moi physiquement. Plus fort qu’un chrono ».

Monfils: « Quand on fait un footing dur, je ne gagne jamais. »

Cette affirmation mérite un éclaircissement car « La Monf' » est une force de la nature. Breton d’origine, Gaëtan Olivier est un grand spécialiste de trails. Il adore gambader dans la nature.

« Quand on fait un footing dur, je ne gagne jamais. Jamais ! assure Monfils. C’est un mutant le mec, vous ne vous rendez pas compte. Si on fait dix 100 mètres, les premiers, je vais les gagner, mais à la longue, il sera devant. Après un footing, je vais finir carbo. Une fois, on faisait une sortie, il restait 3 kilomètres, j’attaque quoi ! Tout en sachant que je ne gagnerai pas ! Je le bats sur des petits exos de coordination mais c’est tout. Pour mon travail, c’est super. » Mais Gaëtan Olivier est bien plus qu’une bête physique. Ses connaissances en médecine chinoise ont séduit le Parisien, réputé fragile.

« C’est quelque chose qui me touche, assure Gaël Monfils. Il m’a orienté sur des trucs en termes de récupération. Il sait exactement où j’en suis tout le temps. Il s’occupe aussi de ma nutrition. Ca se goupille super bien. » Moins blessé – à l’exception de son virus au mois de mai – Gaël Monfils a trouvé sa perle et il espère que ça va le mener loin. Car les échéances sont alléchantes : l’US Open, bien sûr, la coupe Davis et, peut-être le Masters. Au classement de la Race, Gaël Monfils est 8e. Un succès demain face à l’Espagnol Nicolas Almagro, 48e mondial, conforterait cette position et le rapprocherait un petit peu plus du rendez-vous de l’O2 Arena.

Eric Salliot (à New York)