RMC Sport

Simon a souffert

-

- - -

Le Français s’est qualifié pour le 3e tour de l’US Open en dominant le Taiwanais Jimmy Wang en quatre sets (6-4, 4-6, 6-4, 6-4). Il affrontera l’Américain Mardy Fish, tête de série numéro 25.

Après avoir bataillé pendant près de 4h30 pour se débarrasser des griffes de l’Américain Russel au 1er tour, Gilles Simon a de nouveau souffert pour passer le cap du 2e tour face au modeste Taiwanais Jimmy Wang (182e mondial). Le Français s’impose en quatre sets accrochés (6-4, 4-6, 6-4, 6-4), et plus de trois heures de jeu. Le Niçois a notamment frôlé la correctionnel dans un début de 4e set où il était mené (3-0). Au prochain tour, Simon affrontera l’Américain Mardy Fish, tête de série numéro 25 du tournoi, et tombeur au 2e tour de Nikolaï Davydenko en cinq sets (4-6, 6-7, 6-2, 6-1, 6-2).

Federer se balade
Opposé à Bjorn Phau la nuit dernière au 2e tour de l’US Open, Roger Federer n’a fait qu’une bouchée de son adversaire allemand, dominé en trois sets (6-2, 6-3, 6-2). Au prochain tour, le numéro 1 mondial se mesurera à une opposition plus consistante en la personne de l’Espagnol Fernando Verdasco.

Ça passe pour Serena, Venus éliminée
Il n’y aura donc qu’une seule des sœurs Williams au 3e tour de l’US Open. Serena la cadette a écarté sans problème l’obstacle Maria Jose Martinez Sanchez en deux sets (6-2, 6-4). La marche Kerber était en revanche trop haute pour une Venus dominée par l’Allemande (6-2, 5-7, 7-5), demi-finaliste la saison dernière, malgré un superbe combat. Serena affrontera Ekaterina Makarova au prochain tour, Kerber sera opposée à la Biélorusse Olga Govortsova.

Simon : « Je ne me fais pas beaucoup d’illusions »
Handicapé par des douleurs musculaires, Gilles Simon a bataillé la nuit dernière pour se défaire du modeste Jimmy Wang. S’il promet de se battre contre Mardy Fish au 3e tour, il ne se fait guère d’illusions. « Je l’ai dit, dès le premier tour, je n’attendais rien de ce tournoi, a ainsi lâché Simon. Je suis en mode bonus. On ne sait jamais ce qui peut se passer. Mais très honnêtement, je ne me fais pas beaucoup d’illusions. Contre Fish, il n’y aura qu’une solution pour moi, ce sera d’arriver à prendre le dessus du fond du court, et de ne jamais le lâcher. Ce sera à moi de lui montrer qu’à chaque fois qu’un échange part du fond, je suis là. »