RMC Sport

Washington: Kyrgios dérape à nouveau avec beaucoup de mauvaise foi

Nick Kyrgios a jeté une bouteille d’eau sur la chaise de l’arbitre, lors du tournoi de Washington. "Elle m’a glissé des mains", s'est-t-il justifié pour contester son avertissement.

Nouvel épisode dans la peu glorieuse légende extra-sportive de Nick Kyrgios. Engagé cette semaine au tournoi de Washington, l’Australien faisait pourtant la course en tête, lors de son huitième de finale contre le Japonais Nishioka, battu 6-2, 7-5. Cela ne l’a pourtant pas empêché de dégoupiller lors d’un changement de côté. Frustré par un fait de jeu, Kyrgios jette alors sa bouteille d’eau sur la chaise de l’arbitre, bien obligé d’avertir le 52e mondial.

"J'étais en train d'essayer de boire et elle m'a glissé des mains"

Au lieu d’accepter la sanction, Kyrgios vire dans une fureur encore plus grande et cherche à comprendre une décision qui lui paraît injuste. Sa justification, sommet de mauvaise foi, va rester dans les annales. "Elle m'a glissé des mains. J'étais en train d'essayer de boire et elle m'a glissé des mains", a-t-il répété durant plusieurs secondes, provoquant, une nouvelle fois, des sentiments partagés auprès du public. A ceux qui prêchent le génie, d’autres opposent un comportement agaçant, toujours plus visible semaines après semaines.

Rentré aux vestiaires en plein match lors du Masters 1000 de Rome, le tennisman de 24 ans avait plus récemment "pourri" un tee-shirt à l’effigie du numéro un mondial Novak Djokovic. Sans parler de ses relations tendues avec Rafael Nadal. L'ATP pourrait prochainement se pencher sur cette nouvelle situation.

PL