RMC Sport

Tsonga : « C’est bon signe »

Jo-Wilfried Tsonga

Jo-Wilfried Tsonga - -

Demi-finaliste lors des deux dernières éditions, Jo-Wilfried Tsonga a démarré Wimbledon du bon pied contre le Belge David Goffin. Un succès en trois sets (7-6, 6-4, 6-3) qui offre quelques certitudes au Français avant d’affronter le fantasque Ernest Gulbis au deuxième tour.

Jo-Wilfried, vous avez connu une entrée en matière tranquille…

Ça s’est bien déroulé mais « tranquille » n’est pas forcément le mot. J’étais bien concentré, bien dans mon truc. J’ai été opportuniste aux bons moments pour concrétiser les occasions très vite et conclure ce match en trois sets. Les sensations étaient bonnes. J’ai très bien servi et plutôt pas mal retourné. J’espère que ça va encore s’améliorer au fur et à mesure des matches. Mais c’est plutôt bon signe de commencer comme ça.

Vous allez affronter le Letton Ernest Gulbis au deuxième tour. Qu’en pensez-vous ?

C’est un joueur qu’on n’aime pas trop jouer. Il est assez perturbant parce qu’il frappe dans tout ce qui bouge. Il peut battre n’importe qui, comme faire de très mauvaises performances. Donc c’est un danger et il va falloir faire comme aujourd’hui (dimanche) : être très concentré pour faire un match sérieux, solide. Je veux montrer que j’ai aussi des atouts sur cette surface.

Gulbis est un personnage particulier, qui n’hésite pas à faire des petites sorties provocatrices en conférence de presse…

Je fais partie de ceux qui aiment bien les gros caractères sur le circuit. Je trouve que c’est super pour le tennis et pour les fans. Il y a certaines barrières à ne pas franchir, mais jusque-là, c’est gentil. Il taquine et ça fait du bien.

A lire aussi :

>> Nadal, maudit gazon

>> Dominguez : « Un énorme coup d’arrêt pour Nadal »

>> Paire, convoqué à cause… d’une photo

Propos recueillis par Eric Salliot, à Wimbledon