RMC Sport

Fed Cup: leur "super" relation, l’anecdote de l’amortie, Parmentier n’oubliera pas Noah

Yannick Noah et Pauline Parmentier

Yannick Noah et Pauline Parmentier - @AFP

Pauline Parmentier a longuement évoqué son capitaine Yannick Noah, dont c’était sans doute la dernière, après la défaite contre les Etats-Unis en demi-finale de la Fed Cup. Le sourire aux lèvres, la Française a livré de nombreuses anecdotes dimanche.

Logiquement battue à deux reprises contre les Etats-Unis malgré une belle résistance de sa part, Pauline Parmentier a rapidement évacué la déception d’une élimination. "Des moments comme ça, on s’en rappellera toute sa vie", a-t-elle clamé dimanche, tout en évoquant également "des sentiments partagés".

Noah, un capitaine "habité"

La 122e joueuse mondiale a immédiatement retrouvé le sourire lorsqu’il lui a été demandé d’évoquer Noah. Le capitaine des équipes de France de Coupe Davis et Fed Cup a déjà annoncé son désir de ne pas prolonger l’aventure. "C’est clair que ça fait toujours quelque chose, on a passé deux ans fabuleux, on a appris à se connaître et c’est monté en puissance, a reconnu Parmentier devant la presse. Là, de se dire que c’est peut-être la dernière, ça fait parfois monter les émotions, même pendant le match. Je le regardais par moments, je le voyais complètement habité et je me disais: "allez , on mérite d’aller chercher ce point, faire le double et peut-être une finale".

"Ce mec est un génie"

Avec Yannick Noah, il se passe toujours quelque chose, Pauline Parmentier en convient. La Française, qui avoue avoir une relation particulière avec lui, s’est souvenue d’une anecdote pour l'occasion. "Quand j'ai joué à Mouilleron-le-Captif, il me disait toujours "fais moi une amortie, fais moi une amortie, je t’en supplie, fais moi une amortie". Je lui disais: "mais Yann, des amorties, je n'en ai plus fait depuis 1998". Je glisse une amortie, je le vois se lever et me glisser des bisous en me disant "je te kiffe, je te kiffe". Et là, je me suis dit "ce mec est un génie"."

VIDEO. Fed Cup - Serra : "P. Parmentier a été très courageuse"

QM avec Anthony Rech à Aix-en-Provence