RMC Sport

Henin : « J’ai repris le tennis pour revivre ce genre d’émotions »

La Belge retrouve le sourire.

La Belge retrouve le sourire. - -

A la fin de son match victorieux face à la n°5 mondiale Elena Dementieva (7-5, 7-6), la Belge a laissé parler son cœur.

En battant Elena Dementieva (7-5,7-6), vous signez votre retour dans un tournoi du Grand Chelem de la plus belle des manières...
Je suis venu en Australie pour disputer des matches comme celui-ci et retrouver des points de repères. Je me retrouve déjà avec des belles victoires à mon actif et mon bilan est ultra positif. Ce n’est que du bonus mais je ne veux pas m’arrêter en si bon chemin, j’avais très envie de gagner ce match parce que je savais qu’il me ferait du bien au niveau de la confiance pour la suite de la saison. 

Tout le public du Rod Laver Arena était debout à la fin du match et il ne fait aucun doute que votre niveau de jeu n’est pas étranger à cette ovation…
J’ai repris le tennis pour revivre ce genre d’émotions. Il y a eu des moments magiques pendant le match. Lorsque j’ai sauvé la balle de set, j’ai senti le public pousser. Il y a eu un vrai échange avec les spectateurs comme toujours à Melbourne. Cependant, pour faire un beau match de tennis il faut être deux et sans la belle prestation d’Elena il n’y aurait pas eu autant d’intensité.

Avec 2heures 50 de jeu, la récupération risque d’être difficile ?
C’est vrai, je me sens un peu fatiguée mais c’est normal, le match a été long, intense et disputé. Il a fallu gérer beaucoup de choses émotionnellement, demain j’aurai deux séances de kiné et j’irais taper un peu la balle pour atténuer la fatigue musculaire mais il n’y a rien de grave. Il ne se passe que des bonnes choses pour moi actuellement donc la fatigue se fait moins ressentir, après il va falloir enchaîner et c’est ça le plus difficile.

Au prochain tour vous allez affronter Alisa Kleybanova, une autre joueuse russe mais plus inconnue pour vous cette fois…
Ce n’est pas le genre de situation que je préfère mais je ne vais pas me plaindre. J’ai la chance d’être au 3ème tour de l’Open d’Australie… Alisa est une adversaire que je prends très au sérieux. Je sens que je peux faire beaucoup de belles choses, mais pour le moment le plus important c’est de bien récupérer, pour être au top le jour du match et espérer me qualifier pour les huitièmes de finale.

E.S