RMC Sport

Pitkowski : "Sharapova joue sur la clémence"

-

- - -

Maria Sharapova a annoncé ce lundi avoir subi un contrôle antidopage positif à un médicament qu’elle prend depuis 2006 mais inscrit cette année seulement sur la liste de produits interdits. Membre de la Dream Team RMC Sport, Sarah Pitkowski tente de décrypter la stratégie de la joueuse russe.

« Je suis surprise. Je comprends mieux le fait qu’elle ait demandé à faire une conférence de presse car j’avais du mal à imaginer qu’elle réunisse les journalistes pour annoncer la fin de sa carrière. Je ne trouvais pas le timing très bon. Le fait de prendre les devants et d’annoncer qu’elle est sous le coup d’une suspension, cela correspond totalement à l’image de Sharapova, de la rigoureuse championne qui veut tout maîtriser de sa communication. Depuis une quinzaine d’années qu’elle est sur le circuit, elle n’a jamais eu un écart de conduite, un mot plus haut que l’autre.

Sharapova : « Sa démarche est peut-être aussi d’attendrir »

Je ne pense pas que cette annonce soit motivée par la pression des sponsors. Je pense que c’est pour maitriser son destin, sa carrière. Sa démarche est peut-être aussi d’attendrir, de jouer sur la corde sensible, de plaider une imprudence. Elle va au-devant pour rassurer les sponsors, ses fans parce que c’est quelqu’un de puissant sur le plan médiatique. Et elle joue sur la clémence. C’est bien humain et c’est écoutable. L’exprimer de cette façon est une bonne méthode de défense. Elle est à mes yeux certainement plus saine qu’un sportif qui, avec sa batterie d’avocats, va prouver qu’il y a vice-de-forme sur le traitement des différents échantillons qui fait que finalement le contrôle devient caduc. »